Air France gère la baisse de son trafic passagers, l'action progresse

 |   |  200  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le trafic de la compagnie franco-néerlandaise a encore ralenti le mois dernier, mais ses capacités ont enregistré un repli similaire, ce qui limite le coût pour l'entreprise. En Bourse, l'action Air France-KLM progresse de 0,7%.

Au mois de novembre, le trafic passager d'Air France-KLM a baissé - pour le onzième mois de suite - de 3,2%, tandis que ses capacités se repliaient de 2,9%. Par conséquent, le coefficient d'occupation du groupe est quasiment stable, à 78% (-0,2%).

Un bon point pour la rentabilité du transporteur apprécié par le marché : le titre Air France-KLM progresse ce mardi dans la matinée de 0,75% à 11,46 euros.

Sur un mois, le groupe a transporté 5,4 millions de passagers (-3%). Comme en octobre, les recettes unitaires se redressent progressivement.

C'est en Europe que le trafic a le plus reculé (-3,5%), pour des capacités en baisse de 3,1% et un coefficient d'occupation stable à 65,4%. Sur le réseau Amérique, le trafic a diminué de 3,3% et les capacités de 5,2%, ce qui a permis au coefficient d'occupation de progresser de 1,7 points pour atteindre 82,8%.

Le réseau Asie enregistre une baisse de 3,1%, de 3% pour l'Afrique et le Moyen-Orient et de 2,8% pour les Caraïbes et l'océan Indien..

Dans l'activité cargo, la baisse du trafic est beaucoup plus marquée: -14,7%. Mais les capacités de production, elles, ont chuté de 19,1%, ce qui a permis au groupe d'améliorer nettement son coefficient de remplissage à 72,4% (+3,7 points).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :