Fortis en baisse après la suspension de cotation

 |   |  162  mots
Le gendarme boursier belge a suspendu pendant une partie de la journée la cotation des titres de la banque belge après une décision de justice autour du rachat de Fortis par BNP Paribas.

La Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA), l'autorité belge des marchés boursiers, a annoncé ce mardi la suspension de la cotation des titres Fortis. La mesure a été effective à 11h45 pour un cours d'alors 2,91 euros (-0,17%). Finalement, la cotation a repris dans la journée : à la clôture, le titre Fortis baisse de 0,79% à 2,89 euros.

Cette suspension de cotation est liée au rejet du tribunal de commerce de Bruxelles d'un recours d'actionnaires minoritaires de Fortis visant à suspendre la décision de scission du groupe de services financiers. Ces actionnaires demandaient la suspension de l'assemblée générale du 28 avril qui avait entériné le rachat par BNP Paribas de 75% des activités bancaires de Fortis et de 25% de son assurance.

Mais le tribunal s'est déclaré incompétent pour statuer sur les décisions prises par l'Etat néerlandais et la banque centrale des Pays-Bas pendant la scission.

A la Bourse de Paris, BNP Paribas recule de 1,57% à 54,54 euros.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :