Air France-KLM grimpe malgré la nouvelle baisse du trafic en décembre

 |   |  233  mots
Air France-KLM a enregistré une douzième baisse consécutive de son trafic de 4,6% au mois de décembre. Mais les capacités baissent encore plus, ce qui permet de préserver la rentabilité. Du coup, les chiffres du trafic sont salués par le marché.

Le groupe Air France-KLM a enregistré en décembre dernier la douzième baisse consécutive de son trafic, en raison de la crise du transport aérien. Le trafic a en effet reculé de 4,6% en décembre, après un recul de 3,2% en novembre. La dernière progression du trafic de la compagnie aérienne franco-néerlandaise remonte à décembre 2008 (+1,3%).

Le groupe a transporté 5,5 millions de passagers en décembre, soit un recul de 5,1% par rapport à décembre 2008. En ce qui concerne l'activité cargo, durement touchée par la crise économique, le trafic baisse de 8,5%.

Géographiquement, le trafic passager a reculé de 5,2% sur le réseau Amériques, de 6,4% en Europe, de 4,1% en Asie, de 2,3% sur le réseau Afrique et Moyen-Orient et de 3,7% sur le réseau Caraïbes et Océan Indien.

Mais si l'activité de la compagnie reste en berne, le groupe a bien réagi en réduisant ses capacités. Elles ont été réduites de 5,5% pour le trafic passager et de 18,4% pour le trafic cargo, permettant une amélioration du coefficient d'occupation. Ce dernier a progressé de 0,8 point pour le trafic passager (79,7%) et de 8,4 points (70,1%) pour le trafic cargo.

Cette gestion permet de limiter l'impact de la baisse du trafic sur la rentabilité du transporteur franco-néerlandais. Elle est donc saluée en Bourse ce lundi avec une progression du titre Air France-KLM de 3% à 12,35 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :