Kraft sanctionné après l'accord sur le rachat de Cadbury

Après de nombreux coups de théâtre, l'américain Kraft Foods et le britannique Cadbury se sont mis d'accord sur un rachat du second par le premier pour 19,5 milliards de dollars. Au grand dam des investisseurs.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Les marchés redoutaient depuis plusieurs semaines de Kraft Foods ne revoit à la hausse son offre de rachat de Cadbury. C'est désormais chose faite. Le deuxième groupe agro-alimentaire mondial a en effet trouvé un accord avec sa cible, sur un montant de 19,5 milliards de dollars. Les investisseurs sanctionnent donc logiquement ce mardi le groupe. Son action cède plus de 3% à Wall Street.

Cela représente 850 pence par action, alors que Kraft Foods n'offrait jusque là que 745 pence. Un offre jugée dérisoire par les dirigeants de Cadbury, qui avaient recommandé à leurs actionnaires de la refuser. Le géant américain a dû se résoudre à revoir ce chiffre à la hausse alors qu'Hershey était sur le point de présenter une contre offre plus intéressante.

Ce dernier a désormais jusqu'au 25 janvier pour lancer une offre concurrente, ce qui semble peu probable. Le titre du chocolatier américain grimpe ainsi de plus de 4% ce mardi. Les opérateurs redoutent en effet les conséquences d'un potentiel rachat de Cadbury sur son niveau d'endettement.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.