Grand actionnaire de Kraft, Warren Buffet est contre l'offre sur Cadbury

Le dossier Kraft Foods-Cadbury va de rebondissement en rebondissement. Nestlé, enrichi par la vente d'Alcon à Novartis, rachète les pizzas surgelées de Kraft. Ce dernier peut ainsi rendre son offre sur Cadbury plus attrayante... avant de voir son grand actionnaire Warren Buffet s'opposer au projet.
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

Le principal actionnaire de Kraft, Berkshire Hathaway, la holding financière du milliardaire Warren Buffett, qui détient 138,272 millions de titres soit 9,4% du capital, s'oppose à l'offre hostile sur Cadbury. Il a ainsi indiqué ce mardi qu'il s'était s'opposé à l'autorisation demandée par le groupe pour émettre jusqu'à 370 millions d'actions nouvelles afin de racheter Cadbury.

Warren Buffett, réputé pour son expertise en matière d'investissements, a fait valoir qu'approuver le projet d'émission d'actions de Kraft reviendrait à lui signer un chèque en blanc qui lui laisserait les mains libres pour modifier son offre sur le confiseur britannique. Il pourrait cependant changer d'avis s'il conclut d'ici au 19 janvier que "l'offre de Kraft ne détruit pas de valeur pour les actionnaires".

Le dossier Kraft Foods - Cadbury va en tout cas de rebondissement en rebondissement ces dernières heures. La vente de 52% d'Alcon, spécialiste américain des produits ophtalmologiques, par le suisse Nestlé à son compatriote Novartis pour 28,1 milliards de dollars a amené Nestlé à racheter les pizza surgelés de Kraft pour 3,7 milliards (2,5 milliards d'euros), permettant à ce dernier de rendre son offre plus attrayante... avant cet avis négatif de Warren Buffett.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.