Le marché salue les bonnes ventes de L'Oréal

 |   |  226  mots
(Crédits : Reuters)
Le numéro un mondial des cosmétiques a vu son chiffre d'affaires progresser de 7,4% à données comparables au premier trimestre, soutenu par les produits de luxe et par les marché émergents. Le titre gagne 2,3% à la clôture.

Premier trimestre "encourageant" pour L'Oréal. Le numéro un mondial des cosmétiques a vu son chiffre d'affaires progresser de 8% sur la période, à 4,7 milliards d'euros. Une performance légèrement supérieure aux attentes. A données comparables, la croissance des ventes ressort à 7,4%. Ces chiffres doivent cependant "être relativisés en raison d'une base historique faible et d'incertitudes qui demeurent sur certains marchés," poursuit Jean-Paul Agon, le directeur général du groupe.

La progression des ventes a été tirée par les performances sur les nouveaux marchés (Asie, Pacifique, Europe de l'Est, Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient). Le chiffre d'affaires y a grimpé de 18,7% (+14,8% en comparable) pour atteindre 1,56 milliard d'euros. Ces zones géographiques représentent désormais plus du tiers de l'activité du groupe. Les ventes ont également progressé en Europe de l'Ouest (+3,2% à 1,9 milliard) et en Amérique du Nord (+2,8% à 1 milliard).

Par division, les produits de luxe ont connu la croissance la plus forte. Leurs ventes ont grimpé de 10,3% en valeur (+11,8% à base comparable), au-delà du milliard d'euros. Le chiffre d'affaires des produits professionnels a progressé de 8,7% (653 millions). Ces deux activités avaient particulièrement été impactées au premier trimestre 2009 par la récession économique. Les produits grand public poursuivent leur croissance, affichant une hausse de 7,7% de leurs ventes (2,4 milliards).

En Bourse, le titre avance de 2,3% à 81,72 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2010 à 13:25 :
L'Oréal et Favidema devant la justice

Alors qu?elle vient une nouvelle fois d?être désignée comme l?une des entreprises les plus éthiques au monde par Ethisphere Institute, L?Oréal se voit attaquée par un ancien sous-traitant suite à la fermeture de son site en Espagne.

Selon nos informations, Favidema et ses actionnaires ont porté plainte contre leur ancien plus gros client (+40 % du CA en moyenne), le géant français, l?accusant de "conduite déloyale" pour avoir, après 50 ans de collaboration, "soudainement mis fin à la relation contractuelle existante [?] négligeant les critères éthiques les plus élémentaires et en laissant Favidema au bord de la faillite".

La demande civile contre L?Oréal a récemment été admise par un juge de Première Instance à Alcobendas à Madrid, nous explique notre interlocuteur qui précise que jusqu?à fin 2010, 72 employés (sur 82) de l?entreprise sont touchés par le chômage technique.

L'audience préliminaire est prévue pour le 13 mai 2010 au tribunal de Grande Instance d'Alcobendas.

Contactée, L?Oréal ne souhaite pas commenter l?affaire tant qu?elle est en cours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :