Le résultat annuel de SAB Miller déçoit le marché

 |   |  252  mots
Le brasseur sud-africain affiche, ce jeudi, un résultat annuel 2009-10 légèrement inférieur aux attentes du marché et à ses propres prévisions. Le titre en Bourse perdait près de 6% ce matin à Londres. Pourtant, SabMiller anticipe une amélioration au deuxième semestre de son exercice annuel.

Le brasseur SAB Miller a fait état, ce jeudi, d'une hausse de 17% de son résultat annuel, globalement conforme aux prévisions des analystes. Cependant, il a fait état d'un bénéfice par action (BPA) ajusté de 161,1 cents américains contre 163,3 cents anticipé par les analystes. Tandis que le brasseur attendait un BPA ajusté à 161,6 cents.

Pour cet exercice, le groupe qui réalise plus de 85% de son chiffre d'affaires sur les marchés émergent et qui commercialise les marques Miller Lite, Peroni et Grolsch déclare avoir été impacté par la hausse du prix de l'orge.

Son bénéfice d'exploitation a chuté de 1,7% à 3,09 milliards de dollars pour l'exercice clos au 31 mars, contre 3,15 milliards de dollars un an plus tôt. L'estimation moyenne des analystes s'établissait à 3,41 milliards de dollars.

Cependant, le brasseur a déclaré avoir constaté une amélioration de certains marchés émergents  : en Afrique, en Amérique latine et en Chine. Cependant, son directeur général, Graham Mackay, a précisé qu'une reprise généralisée prendrait plus de temps.

En termes de perspectives, ce dernier a également déclaré qu'"une reprise plus globale des dépenses des consommateurs ne devrait pas se produire avant la deuxième moitié de l'exercice fiscal en cours", selon le communiqué de présentation des résultats.

Par ailleurs, le dividende annuel a été augmenté de 17% pour atteindre 68 cents par action.

Après l'annonce de cette performance, l'action SAB Miller a perdu 6%, atteignant son plus bas depuis novembre 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :