L'Egypte pèse sur le secteur du tourisme en Bourse

 |   |  211  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 AFP)
Les troubles politiques persistants en Egypte impactent les voyagistes en Europe. Alors qu'à Londres, Thomas Cook cède 3 %, à Paris, le Club Med lâche plus de 4 %.

Sale temps pour le secteur du tourisme. Après les récents évènements en Tunisie et le désordre qui règne actuellement dans le pays, c'est désormais l'instabilité politique en Egypte qui tend à inciter les investisseurs à garder leur distance avec les opérateurs et voyagistes.

En Bourse, les grands acteurs sont effectivement malmenés. A la clôture, alors qu'à Francfort TUI Travel cède 1,04 % à 3,03 euros, à Londres, Thomas Cook s'effrite de 3,04% à 190,6 pence tandis qu'à Paris, Club Med décroche de plus de 4 % à 16,75 euros.

Le français affiche à ce titre la plus forte baisse du SBF 120. A Paris, il n'est pas le seul a être touché par ces événements. Moins sanctionné mais tout de même affecté par la situation, Air France-KLM enregistre un repli de  1,91 % à 13,35 euros.

Le géant allemand, TUI a indiqué avoir suspendu ce jour l'ensemble de ses voyages à destination du Caire et de Louxor, ce jusqu'au 7 février. Pour tenter de compenser cette situation, il propose à ses clients d'annuler ou de mofifier gratuitement leur réservations dans ce pays jusqu'à cette date. Même son de cloche du côté de Thomas Cook qui a annonocé ce jour avoir annulé ces vols sur l'Egypte jusqu'au 2 février ainsi que les excursions en Mer Rouge.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :