Ingenico porté par le paiement sans contact

Ingenico, spécialisé dans les solutions de paiement, a annoncé avoir obtenu du Groupement des Cartes Bancaires le premier agrément délivré pour le paiement sans contact par carte en France.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

Après l'annonce, le 4 avril du rachat des activités de paiement électronique d'Hypercom aux Etats-Unis pour 54 millions de dollars (38 millions d'euros) en cash, le groupe français continue de surfer sur une vague de nouvelles positives. Le fabricant français de terminaux de paiement sans contact, notamment par téléphone mobile, vient d?obtenir le premier agrément délivré en France par le Groupement des Cartes Bancaires pour l?acceptation des paiements sans contact par carte comme par téléphone.

Les investisseurs ont une nouvelle fois plébiscité le titre en Bourse. La valeur s'est adjugée 1,64 %, portant à 22,66 % sa progression depuis le début de l'année.

"L'agrément prend en compte les spécifications des expérimentations menées à Caen, Strasbourg et Nice". indique le communiqué. En outre, le groupe se félicite de la décision d'accélérer le développement du paiement sans contact en France. Il est en effet prévu que toutes les villes dites numériques déclarées à ce jour (Bordeaux, Caen, Lille, Marseille, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse), utiliseront en effet ces spécifications NFC.

Pour le groupe qui a misé sur le NFC dès ses premières heures pour des applications dans le transport puis le paiement, cet agrément constitue un nouvel atout décisif. Ingenico considère en effet la technologie NFC de paiement sans contact, comme un relais de croissance important. Et ce d'autant plus qu'à l'échelle mondiale, les paiements effectués sans contact pourraient atteindre 110 milliards de dollars (81 milliards d'euros) en 2014, contre quelque 30 milliards de dollars en 2012, selon les données de Juniper Research.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.