Publicis ne profite pas de son acquisition chinoise

Publicis, qui veut doubler de taille en Chine en trois ans, y continue ses acquisitions. Après Interactive Communications en février, Dreams en mai, le groupe vient d'acquérir Genedigi. En Bourse l'annonce a permis au titre de résister à la baisse du marché.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Publicis Groupe a annoncé l'acquisition de l'agence chinoise Genedigi, poursuivant sa stratégie de développement dans le pays où le groupe entend doubler de taille dans les trois ans qui viennent.

Dans un marché fortement baissier, l'annonce n'a pas pleinement profité au titre qui se négocie 14 fois les bénéfices estimés pour 2011 par le consensus Bloomberg. A la clôture, l'action ne prenait que 0,01 %à 38,29 euros.

Cette acquisition, dont le montant n'a pas été divulgué, conforte aussi l'objectif du groupe publicitaire français de porter à 30% dans les trois ans à venir la part de ses revenus réalisés dans les marchés émergents, contre 22,7% en 2010.

Genedigi Group est une des plus grandes agences indépendantes de relations publiques et communication marketing en Chine, indique Publicis dans un communiqué. Elle sera intégrée à MSLGROUP, réseau mondial de Publicis spécialisé en relations publiques, communication d'influence et événementiel.

Avec cette acquisition, Publicis Groupe renforce sa présence en Chine, marché où, selon l'institut ZenithOptimedia, les dépenses publicitaires ont augmenté de 16,9% en 2010 en Chine et devraient connaître une croissance à deux chiffres dans les années à venir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.