Le marché insensible au feu vert de Macarthur Coal à l'OPA d'ArcelorMittal

Dans un communiqué conjoint avec son partenaire Peabody Energy, le sidérurgiste a annoncé que le conseil d'administration de Macarthur Coal avait finalement accepté l'offre de rachat, une semaine après le lancement d'une OPA hostile. Le titre ne réagit que faiblement en Bourse avec une hausse d'à peine 1 %.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

ArcelorMittal, Peabody Energy et Macarthur Coal se sont finalement entendus sur les conditions du rachat du spécialiste australien du charbon pulvérisé, ont annoncé mardi les conseils d'administration des trois groupes.

Aucune offre concurrente n'est venue surenchérir sur celle soumise par ArcelorMittal et Peabody, qui achèteront l'ensemble des actions Macarthur à un prix unitaire de 16,00 dollars australiens (11,75 euros), auquel il faudra ajouter un dividende de 16 cents par action.

Le montant total de la transaction atteindra 4,9 milliards de dollars australiens (3,6 milliards d'euros).

En Bourse, ArcelorMittal qui a dans un premier temps bien réagi à cette annonce, tend à réduire ses gains dans la matinée pour ne plus progresser que d'à peine 1 % aux alentours de 11h00.

"Notre offre est la seule ayant été présentée aux actionnaires de Macarthur et nous leur recommandons vivement de l'accepter sans tarder afin de pouvoir bénéficier d'une prime importante sur leur investissement", a déclaré dans un communiqué Aditya Mittal, directeur financier d' ArcelorMittal.

Le groupe australien, leader mondial du charbon pulvérisé, a finalement cédé à un montant inférieur à celui qu'il estimait initialement valoir, après avoir rejeté quatre offres en trois ans et ouvert ses comptes à plusieurs repreneurs potentiels. Macarthur avait auparavant estimé valoir 18 dollars par titre. En réponse, ArcelorMittal et Peabody ont relevé leur offre de 3% à 16 dollars australiens.

La totalité des membres du conseil d'administration de Macarthur ont recommandé aux actionnaires d'accepter l'offre.

"Ils se sont soumis à l'inévitable, tout simplement", a commenté Peter Chilton, analyste chez Constellation Capital Management. "Dix-huit dollars, c'était peut-être un objectif louable, mais vient un temps où il faut accepter la réalité quand les repreneurs potentiels ne se bousculent pas."

Signe que les investisseurs n'espèrent pas de meilleure proposition, le titre Macarthur a clôturé mardi en hausse de 0,38%, soit 6 cents, à 15,860 dollars à la Bourse de Sydney. ArcelorMittal détenait déjà 16% de Macarthur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.