Les statistiques américaines minent Wall Street

 |   |  240  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Une heure après l'ouverture, la publication des statistiques économiques américaines continue d'alimenter le flou sur la tendance.

Les valeurs américaines ont ouvert en hausse mercredi sur des espoirs de règlement de la crise de la dette dans la zone euro pour finalement replonger dans le rouge avec les statistiques américaines , notamment sur les stocks des entreprises . Vers 16h35, l'indice Dow Jones perdait 0,65%s, tandis que le Standard & Poor's 500 abandonnait 0,85%

Inquiets quant aux évolutions de la dette en zone euro, les investisseurs américains ont été rassurés par l?annonce de José Manuel Barroso. Le président de la Commission européenne a en effet indiqué qu?il proposera prochainement des options en vue de l'introduction d'euro-obligations. Autre soutien du marché en début se séance : la téléconférence entre Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et Georges Papandréou prévue en fin de journée.

Mais les indicateurs conjoncturels sur les niveaux de stocks des entreprises n'ont pas convaincu

Du côté des Dell gagne 1,43% après l'annonce d'un nouveau programme de rachat d'actions représentant cinq milliards de dollars.

General Electric (-0,58 %) a indiqué être intéressé par le rachat à l'italien Finmeccanica de sa filiale systèmes et signaux Ansaldo sts et est près de conclure, écrit le journal italien Il Tirreno mercredi.

EBAY perd 0,48 %. L'action réagit au fait qu'une enquête au pénal a été ouverte pour savoir si des membres du personnel ont fait mauvais usage d'informations confidentielles du service de petites annonces Craigslist.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :