Les mauvaises ventes de Lagardère sanctionnées en Bourse

 |   |  273  mots
Le groupe de médias annonce un chiffre d'affaires en baisse de près de 4% sur les neuf premiers mois de l'année. Les ventes sont mitigées selon les secteurs d'activités mais le groupe attend toujours une amélioration pour la fin de l'exercice. Cela ne suffit pas pour soutenir le cours, qui cède 3,05% à 30,95 euros.

Lagardère pénalisé par le contexte économique. Le groupe publie ce jeudi un chiffre d'affaires en recul de 3,7% à 5,82 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année.

Au troisième trimestre, les ventes de Lagardère Publishing affichent une hausse de 8,8% a données comparables, à 1,694 milliard d'euros. En revanche, la branche Lagardère Active marque une chute de 17,9% à 1,226 milliard. Les ventes de la division magazines notamment sont en baisse de 19,1 % à données comparables à fin septembre et s'établissent à 940 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires réalisé par les activités audiovisuelles voit son recul freiner légèrement à 286 millions d'euros, en baisse de 13,5 % à données comparables contre 15 % à fin juin.

Pour la radio française, les ventes sont en baisse de 5 % au troisième trimestre mais reflètent "une très nette amélioration par rapport à fin juin 2009 puisque le chiffre d'affaires publicitaire était alors en baisse de plus de 15 %. La performance d'Europe 1, en croissance au troisième trimestre 2009, reste nettement supérieure à celle des radios musicales RFM et Virgin Radio qui enregistrent une baisse à deux chiffres", précise le groupe dans un communiqué.

Les ventes de la branche services sont en baisse de 2,5% tandis que ceux de la branche sport affichent une croissance de 9,9% à 383 millions d'euros.

Côté prévision, le groupe de médias confirme ses objectifs fixés en mars dernier à savoir une variation du Résop compris entre une stabilité et une baisse n'excédant pas 10 %. "En dépit d'un environnement économique toujours très difficile, l'objectif du groupe est désormais d'atteindre la partie supérieure de cette fourchette", conclut Lagardère.

(retrouvez le communiqué de Lagardère).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :