Le CAC 40 clôture au-dessus des 3.700 points

 |   |  408  mots
La Bourse de Paris est revenue dans le vert dans l'après-midi à la faveur d'un bon indicateur économique américain et de la hausse de Wall Street. A la clôture, le CAC gagne 1,05% à 3.709 points.

A noter que la BCE a laissé ses taux directeurs inchangés à l'issue de sa réunion de politique monétaire.

Les valeurs cycliques ont retrouvé du tonus au fur et à mesure de la journée. Michelin avance de 3,53% à 52,77 euros à la clôture et signe la meilleure performance de la journée. Renault prend 1,99% à 32 euros et Peugeot progresse de 0,87% à 23,26 euros.

Le reste des valeurs industrielles se distingue également. Schneider avance de 3,45% à 74,05 euros, Bouygues de 3,02% à 34,97 euros, et Vinci de 1,77% à 37,17 euros.

Mais certaines valeurs défensives tirent également leur épingle du jeu: Carrefour gagne 3,52% à 31,16 euros ce jeud et LVMH prend 1,64%.

BNP Paribas est particulièrement bien orientée. Le titre gagne 3,29% à 54,36 euros. Les marchés applaudissent le bond de 45% du bénéfice du groupe au troisième trimestre. Mais le reste du secteur bancaire est victime de prises de bénéfices après son rebond d'hier. Il évolue en effet en ordre dispersé. Société Générale termine la séance sur un gain de 0,68% et Crédit Agricole est stable. Dexia chute de 2,5% à 5,25 euros. Sur le SBF 120, Natixis bondit de 3,17% à 3,91 euros.

Toujours hors CAC 40, Ubisoft s'envole de 5,39%. Le marché parie sur de très bonnes performances au prochain trimestre, malgré un récent tassement des ventes. Legrand grimpe de 5,71% après avoir revu à la hausse son objectif de marge. Quant à Rhodia, il gagne 3,36% à 11,70 euros, porté par un relèvement de recommandation de Cheuvreux.

En revanche, la séance a été difficile pour Bureau Veritas. Le titre plonge de 9,85% à 32,60 euros. Il est pénalisé par les dégradations de recommandation d'Oddo et Natixis.

Sur le CAC 40, CapGemini enregistre le plus fort repli de la journée. L'action cède 4,68% à 30,97 euros. Son chiffre d'affaires a reculé de plus de 7% au troisième trimestre, une nouvelle peu appréciée des marchés, d'autant plus que les perspectives de la SSII ne sont pas bonnes. Quant au groupe de média Lagardère, il recule de 3,04% à 30,96 euros après la publication d'une baisse de près de 4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre. Alcatel-Lucent, lui, est victime de prises de bénéfices après sa belle performance d'hier. La valeur abandonne 1,96% à 2,60 euros.

Les cours du brut sont orientés en légère baisse. Le baril de WTI américain s'échange contre 80,60 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 78,45 dollars.
Côté devises, l'euro vaut à 1,4864 dollar.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :