Spectaculaire retournement de tendance !

Retournement de tendance incroyable sur les marchés européens qui après avoir salué la victoire de Barack Obama, ont brusquement inversé la tendance pour terminer en forte baisse. Après avoir testé un plus haut en séance à 3515 points, le CAC a brusquement basculé dans le rouge pour décrocher de 1,99% et revenir à 3409 points, avec 3,7 milliards échangés

2 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

En cause, les indicateurs tous plus moribonds les uns que les autres publiés en Europe qui laissent penser que la zone euro ne renouera pas avec la croissance avant 2014 alors que le spectre du 'fiscal ciff' aux Etats-Unis commence à hanter les marchés. Fitch à d'ailleurs rajouter de l'huile sur le feu en prévenant qu'elle dégraderait la note des Etats-Unis faute d'accord sur le relèvement du plafond de la dette.

De quoi faire paniquer les marchés qui clôturent en forte baisse. A Francfort, le Dax perd 1,96 %, à 7232 points, Madrid et Milan plongent de respectivement 2,26% et 2,5%, l'euro stoxx -2,24% alors que Londres recule de 1,58%.

Veolia en tête du CAC

Du coté des valeurs, en tête du CAC, Veolia bondit de 4,91%, à 7,99 euros après avoir dévoilé une chute de 24,8% de son résultat opérationnel récurrent sur les neuf premiers mois de son exercice 2012 mais les perspectives sur 2012/2013 sont confirmées comme l'engagement, de céder cinq milliards d'euros d'actifs de réduire la dette financière sous la barre des 12 milliards d'euros, tout en versant un dividende 2013 de 0,70 euro. Bien orienté également, Alstom gagne 1,38% à 27,98 euros après avoir annoncé un résultat net, en hausse de 11%, une marge en hausse de 50 points de base à 7,2% et un carnet de commandes de 12 milliards d'euros. Troisième et dernière hausse du palmarès, BNP Paribas s'adjuge 1,07%, à 39,54 euros après avoir achevé avec trois mois d'avance son plan d'adaptation engagé l'année dernière qui fait ressortir un ratio core tier one de 9,5% et publié un résultat net en forte hausse de 144,7% et supérieur aux attentes au troisième trimestre à 1,32 milliard d'euros. A l'inverse, lanterne rouge, STM plonge de 7,02%, à 4,38 euros suivi de Total et Sanofi qui se replient respectivement de 3,23% et 2,92%. Les deux plus grosses capitalisations du CAC forment à elles seules 40% de la baisse de l'indice.

Sur le SBF 120, Bourbon (GBB.FR) bondit de 6,71%, à 22,41euros après avoir annoncé une hausse de 21,4% de son chiffre d'affaires , soutenu par une croissance de la flotte et des tarifs journaliers.

Le pétrole décroche

Sur le marché des changes, l'euro décroche de 0,35%, à 1,2759 face au dollar et 0,89% face au yen, à 101,90. Le billet vert s'inscrit en légère hausse mais abandonne 0,53% face au yen, à 79,87. Le pétrole décroche lourdement avec un WTI qui se négocie à 85,26$ en baisse de 3,92% alors que le brent recule de 2,85% à 107,91$. L'once d'or qui a testé un plus haut à 1726 $ n'a pas été épargnée par le retournement du marché et clôture en baisse de 0,44%, à 1707$.

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.