Chypre : beaucoup de bruit pour rien

 |   |  404  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)

Je ne me suis pas ennuyé hier en lisant les commentaires et les analyses sur la situation à Chypre. Entre ceux qui ont vu le début d'une nouvelle crise Européenne et ceux qui ont vu dans cette taxe sur les dépôts bancaires le signe de la fin de l'euro, voire une atteinte aux droits de l'homme, il y a avait de quoi se rouler par terre. Chypre est un signe que l'Europe n'est plus un pigeon.

LES ANALYSTES S'AFFOLENT, PAS LES MARCHES

Après un petit coup de panique liées aux hurlement des loups incompétents, les marchés ont fini cette journée comme n'importe quelle journée. La fin du monde n'a pas eu lieu. Pour la simple raison que Chypre est un cas totalement à part. Et la solution trouvée par l'Europe la seule bonne alternative. N'en déplaise aux aboyeurs.

UNE ÉVOLUTION DE LA TAXE

L'Europe a demandé hier soir à Chypre de revoir sa copie en exonérant de la taxe les dépôts des petits épargnants. Ce serait logique compte tenu de la "garantie" des dépôts en dessous de 100,000 euros, tant que le montant total du prélèvement, soit plus de 5 milliards d'euros ne sera pas touché...Vote aujourd'hui. Le parlement Chypriote n'a pas le choix. C'est ça ou la faillite des banques et les épargnants ne perdront pas 10% de leur argent mais 100%.

LES RUSSES GUEULENT

Pas grave. 20 milliards d'argent sale perdu, 50 de retrouvé comme dit le vieux proverbe russe.

LA MAIN DE L'ALLEMAGNE

Une fois de plus, c'est l'Allemagne qui a pris les commandes du plan de sauvetage de Chypre. On se plaignait de ne pas avoir de gouvernance en Europe. Mais aujourd'hui on a une patronne, Angela, et un patron, Mario Draghi. Tant mieux. La France a rasé les murs car elle essaie déjà de faire oublier qu'elle a dépassé les 3% de déficit sur lesquels elle s'était engagée.

L'EUROPE AVANCE

malgré tout ce qu'on peut entendre et lire. Et quand l'Europe avance, elle peut gagner comme le montre la commande record de 18.4 milliards d'euros d'Airbus A 320 par la compagnie aérienne, interdite d'ailleurs de vol en Europe et aux Etats Unis, Lion Air. Good job.

DIVISÉE PAR DEUX

C'est dans un premier temps ce qu'il va se passait pour les allocations familiales pour les familles aisées. Avant une probable...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2013 à 17:26 :
"les russes gueulent".....totalement faux, leurs fonds sont principalement déposés dans la filiale de la banque russe VTB à Chypre....qui n'est pas concernée par les prélèvements, ainsi que Poutine en a reçu l'assurance de la BCE et du FMI...ci qui explique son silence..
il en est de même pour la Hellenik Bank, qui gère les fonds de l'église orthodoxe..
on comprend mieux pourquoi on passe de 10% à 40 voir 60% de prélèvements....et bientôt 100% !
a écrit le 20/03/2013 à 9:46 :
L'article de Marc Fiorentino est marqué du sceau du réalisme. Excellent. Cela aurait été parfait s'il avait noté qu'une fiscalisation des AF aurait été plus intélligente, plus simple, et plus juste qu'une discrimination dans leurs versements.
a écrit le 19/03/2013 à 15:54 :
Skarriv résume bien. Quelle vulgarité dans les propos de ce financier! Le karcher on le passera mais pas là où l'on pense.
a écrit le 19/03/2013 à 12:34 :
Ce texte on pourrait le qualifier a la fois de troll et de damage control. L'ensemble de ce systeme globalisé est inique et a foutre a la poubelle, rien ne sert de defendre l'indefendable. Certaines personnes le savent mais sont pris au piege, coincés, verouillé comme tout le reste. L'immense majorité est enfumée par les chiens de garde du système et dans cette "démocratie" d'opinion façonnée, si panurgique, si faible, si manipulable...
Je ne m'inquiete pas car une fois trop de frigos vides, les tetes se rempliront bien vite, et d'autres tomberont, celles de l'oligarchie qui aura tiré au delà de la corde...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :