Le yen grimpe après le sacre de Shinzo Abe

 |   |  372  mots
Shinzo Abe asseoit sa majorité au Parlement, et le yen s'envole, déjà boosté par une politique économique jugée efficace ... (c) Reuters
Shinzo Abe asseoit sa majorité au Parlement, et le yen s'envole, déjà boosté par une politique économique jugée efficace ... (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Conséquence de la victoire du Parti Libéral-Démocrate de Shinzo Abe aux élections sénatoriales dimanche, le yen reprend de la hauteur. Il faut dire que la politique menée par le Premier ministre commence à porter ses fruits, et le Japon pourrait bien voir pointer la reprise...


Le yen s'inscrit en nette hausse face à l'ensemble de ses contreparties, réagissant aux résultats des élections sénatoriales de dimanche dernier. A l'issue des élections, M. Abe, le chef du gouvernement depuis 7 mois, dispose désormais d'une large majorité parlementaire pour mettre en ?uvre sa politique. Déjà majoritaire à la Chambre basse, avec son allié du Nouveau Komeito (centre), le Parti libéral-démocrate (PLD) de M. Abe a remporté 65 des 121 sièges à pourvoir au Sénat.
Le premier ministre dispose désormais d'un boulevard durant les trois prochaines années pour sortir le pays de la déflation.

Cette élection garantit, selon M. Abe, la stabilité politique, alors que le Japon est victime d'une instabilité gouvernementale chronique avec pas moins de sept changements de Premier ministre depuis 2006. M. Abe obtient donc carte banche de l'opinion publique japonaise pour décocher ses trois flèches. L'arme budgétaire, d'abord via un plan de relance, la mise en place de reformes structurelles, et enfin l'arme monétaire.

Une politique économique peu orthodoxe, mais qui semble porter ses fruits. "La politique économique que nous menons est la bonne et nous allons poursuivre en ce sens parce que cela commence à avoir des effets positifs sur l'économie réelle", s'est félicité M. Abe dimanche soir.

Un constat partagé par banque centrale du Japon, la BOJ qui s'est réunie pendant deux jours afin de juger la situation économique de l'archipel. Le bilan est sans appel, la troisième puissance économique mondiale serait en train de « se reprendre ». La BOJ n'a pas non plus manqué de se féliciter quant aux effets des ses mesures ultra-accommodantes sur l'économie. Le Nikkei est au plus haut, la baisse du yen dope les exportations tandis que la consommation des ménages, comme le moral des entrepreneurs, reprennent du poil de la bête.

En conséquence, la devise japonaise se renforce. Le yen grimpe ainsi de 0,36% face à l'euro qui s'échange à 131,58 yens. Le billet vert de son coté dégringole de 0,8% face à la devise nipponne pour s'échanger à 99,81 yens, repassant ainsi sous le seuil symbolique des 100 yens.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des devises en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :