Le patron d'Eurostar veut des billets moins cher

 |   |  437  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le patron d'Eurostar aimerait pouvoir réduire le prix des billets vendus par son entreprise. Dans un entretien au journal Les Echos, publié, dimanche, il demande au groupe Eurotunnel de baisser le prix des péages autorisant les trains à traverser le tunnel sous la Manche.

Les billets Eurostar vont-il bientôt coûter moins cher ? C'est ce qu'a promis, dimanche, le directeur général de l'entreprise ferroviaire dans un entretien au quotidien Les Echos. Nicolas Petrovic a cependant posé une condition sine qua non afin de pouvoir offrir à ses usagers une baisse des prix : la réduction des droits d'entrée imposés par Eurotunnel et payés par Eurostar pour traverser le tunnel sous la Manche.

Actuellement, le coût du péage représente 50 ? par passager et au moins 25% du prix du billet pour un aller-retour. "Pour nous, une baisse des redevances ne serait pas un moyen pour augmenter notre taux de marge, mais le nombre de nos clients ", a-t-il assuré.

Des tarifs déjà dénoncés par la Commission européenne

En juin dernier, la Commission européenne avait déjà demandé à la France et au Royaume-Uni de baisser les tarifs imposés aux trains pour traverser le Chunnel, exploité par le groupe franco-britannique Eurotunnel. Les deux pays ont jusqu'au 20 août pour proposer des solutions, sous peine d'être poursuivis par la Cour de justice de l'Union européenne, qui pourrait éventuellement leur imposer des sanctions financières. Bruxelles estime ainsi que le prix du péage nuit notamment au développement du fret sur la ligne Paris/Londres.

De son côté, Eurostar avait déjà déposé, en mars dernier, un recours devant l'Autorité de régulation du tunnel pour obtenir plus de "transparence " sur les tarifs pratiqués par Eurotunnel.

L'entreprise ferroviaire souhaite développer des liaisons entre Londres et les Pays-Bas, l'Allemagne et la Suisse. "C'est là que se trouve la croissance pour Eurostar, mais seulement avec une politique de prix compétitive, qui est très difficile à instaurer avec le niveau actuel des péages", explique Nicolas Petrovic.

Un trafic en hausse

"Notre propos n'est surtout pas de mettre Eurotunnel et ses employés en danger. Mais seule la moitié de la capacité du tunnel est utilisée actuellement, souligne le directeur. Augmenter le trafic reviendrait à augmenter les recettes, ce qui compenserait largement la baisse du niveau des redevances". Des propos qui répondent aux réserves émises par Eurotunnel. Le groupe s'étant déjà inquiété des conséquences qu'une baisse du prix des péages pourrait éventuellement avoir sur l'emploi.

Le premier semestre 2013 a, malgré tout, été fécond pour Eurostar. Son trafic, boosté par la nouvelle ligne reliant Londres à Lyon et au Sud de la France, a augmenté de 2% avec 4.9 millions de voyageurs. Résultat : son chiffre d'affaires a progressé de 7% à  453 millions de livres sterling (523 millions d'euros).

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2013 à 1:04 :
Vous indiquez à l'avant-dernier paragraphe que les propos du dirigeant d'Eurostar relatifs aux prix des billets/nombre de voyageurs "répondent aux réserves d'Eurotunnel" (sic!). Il n'en est rien, votre affirmation ne correspond pas à la réalité. Sur le site d'Eurotunnel, accessible à tous, cet "argument" est au contraire contesté. Au demeurant ce M. Petrovic ne manque pas de souffle, il prend le public pour des naïfs ou quoi?
a écrit le 22/07/2013 à 17:09 :
Après avoir arnaqué les petits actionnaires, ils n'ont pas fini d'arnaquer les petits voyageurs. Je ne mettrai pas un shilling ni un kopeck dans l'eurotunnel ni dans l'eurostar.
a écrit le 22/07/2013 à 14:06 :
je trouve tout de meme fou que la commission europeenne vienne s'imiscer dans les tarifs pratiqués par une compagnie privé . de quoi je me mèle .
Réponse de le 22/07/2013 à 17:21 :
Ton pseudo: Tu veux dire "perfidealbion" ? Si les billets sont moins cher, plus de voyageurs á petits budgets. Si le volume augmente, les bénéfices aussi.
a écrit le 22/07/2013 à 13:54 :
Les dividendes servies aux petits porteurs d'eurotunnel, c'est de l'escroquerie !
a écrit le 22/07/2013 à 13:26 :
Ben il a raison de demander, on sait jamais, çà pourrait marcher. Tiens, je vais demander à EDF de baisser le prix de l'électricité, je trouve çà trop cher. Et puis à GDF, je vais leur demander de baisser le prix du gaz aussi ...
Réponse de le 22/07/2013 à 14:15 :
Ouais super moi je vais demander a bruxelles de faire diminuer le prix des Smartphones , des places au PSG , des places de CINEMA , et des glaces a la Fraise
a écrit le 22/07/2013 à 12:58 :
Eau tente le rebaptiser "Eux-ropes'tarde", ou "Eux-propres-ss't'hard"..., car ces transports électriques devraient être subventionnés (plus propres que les ferries, eux pas obligés à fonctionner en digesteur de bio-gaz de lisiers bretons...), en attente de la technologie Tesla de récupération d'électricité gratuite via des tours la pompant dans le treillis du sol planétaire !
a écrit le 22/07/2013 à 11:01 :
Il est aberrant qu'Eurostar ne desserve pas d'autres villes françaises (Grand Est par exemple) et européennes (RFA, Suisse etc.). En diminuant le montant du péage, le tunnel récupérerait les sommes "perdues" grâce à l'augmentation du trafic. Pour se rendre de Strasbourg à Londres, il faut passer par Paris...et changer de gare ! Pas de gare d?interconnexion des LGV en IdF. Les responsables vont sans doute attendre que les Allemands arrivent sur le marché pour se réveiller. Quant aux politiciens, clientélisme oblige, ils sont à des années lumière de ce genre de défi.
Réponse de le 22/07/2013 à 13:00 :
Les allemands sont déjà lá avec le ICE qui s´étend de plus en plus en Europe. Il y a, je crois un ICE qui passe par l´Est de la France pour aller sur Paris. Tu pourrai prendre ce ICE direction Bruxelles (pas direct, probablement changer á Cologne pour un autre ICE, trois ICE par jour, Cologne/Bruxelles) pour L´Eurostar. Mais si tu n´as pas de BahnCard Railplus 50%, cela peut revenir un peu cher. La DB n´accepte pas les cartes de réductions françaises. Et les français n´acceptent pas la BahnCard d´ailleurs, non plus. Vive L´Europe!
Réponse de le 22/07/2013 à 13:00 :
Sinon vous pouvez aller a l Euroairport Mulhouse/Basel et prendre l'avion pour Londres (London City airport) avec Swiss ou EasyJet.
Réponse de le 22/07/2013 à 14:16 :
il y a egalement une tres bonne solution , c'est que tout le monde reste chez soi , surtout les fonctionnaires de bruxelles
Réponse de le 22/07/2013 à 17:27 :
@tom: Oui, mais bonjour la pollution des avions. En train, surtout le ICE qui est superbement confortable et on y mange trés bien, tu pars d´une gare á une autre et tu es en centre ville avec tous les transports, pas besoin de voiture, de parking, etc.
Réponse de le 22/07/2013 à 17:30 :
@sawyers (Tom): Comme au bon vieux temps, au coin du feu, dans des charentaises en fumant la pipe.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :