L'Europe s'enfonce en territoire négatif, inquiète pour les Etats-Unis

 |   |  312  mots
L'indice parisien termine en baisse, après un rebond suite au statu quo de la BCE. | REUTERS
L'indice parisien termine en baisse, après un rebond suite au statu quo de la BCE. | REUTERS (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Fini, le rebond après la stabilisation de la situation italienne et le statu-quo de la BCE. L'indice parisien termine en baisse de 0,92% à 4158 points, inquiet des chiffres de l'emploi américains...
MonFinancier
 
Les marchés européens clôturent en nette baisse et effacent leurs gains de la veille, inquiets face à l'immobilisme des Etats-Unis, toujours dans l'impasse budgétaire. La crise politique en Italie s'est pourtant estompée alors que le gouvernement de Letta obtient la confiance du Sénat à une large majorité. Mais c'est l'enquête ADP qui a fait état de créations de postes inférieures aux attentes aux USA qui a plombé la tendance, éclipsant même la réunion de la BCE qui a opté pour le statu quo.

Après un plus bas à 4136, le CAC a rebondi pour terminer en baisse de 0,92%, à 4158 points avec 2,6 milliards échangés. A Francfort le Dax perd 0,7% à 8629 points, l'euro stoxx redonne -0,5% Londres -0,38% alors que Milan s'adjuge 0,68%


Le secteur bancaire n'a pas souffert du statu-quo de la BCE


Du coté des valeurs, le secteur bancaire se distingue en hausse même si la BCE n'a pas donné de précisions sur un éventuel LTRO. Soc Gen s'empare de la tête du palmarès avec un gain de 2,51%, à 38,80euros, grâce à Exane qui a relevé son objectif de cours de 38 à 45 euros et confirmé son opinion Surperformance. Crédit agricole s'adjuge 1,17%, à 8,45 euros suivi de BNP qui prend 0,53%, à 51,12 euros.

A l'inverse, Michelin plombé par un recul des immatriculations en Allemagne dégringole de 3,47%, à 80,75 euros suivi de Schneider Electric qui signe l'une des plus forte baisse avec un repli de 2,5%, à 62,44euros.

Sur le marché des changes, l'euro avance de 0,57% face au dollar à 1,3595$ mais continue de reculer de 0,14% face au yen, à 132,34 yens. Le billet vert recule de 0,68% face à la devise japonaise à 97,35 yens. Le pétrole s'inscrit en nette hausse avec un Brent qui s'échange à 108,83 alors que le WTI bondit de 1,63% à 103,75$. L'once d'or de son coté rebondit de 2,4%, à 1317.

 

Plus d'actualités sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :