Bitcoin : bulle spéculative ou devise du futur ?

2 mn

(Crédits : Forex)

La monnaie virtuelle Bitcoin fait de nouveau la Une de l'actualité financière. En l'espace de seulement quelques semaines, le Bitcoin a connu une forte poussée avec un prix qui est passé de 100 dollars à plus de 260 dollars en milieu de semaine dernière. Avec ce sursaut, encore une fois, les mêmes questions se sont posées: sommes-nous face à une bulle spéculative comme le capitalisme a tant l'habitude ou le Bitcoin serait-il finalement la devise du futur?

Les tenants de la dernière option soulignent que la progression régulière du prix du Bitcoin est justement la preuve que la monnaie virtuelle n'est pas seulement un phénomène spéculatif. Mince argument car le Bitcoin peut encore continuer à monter, voire même atteindre 1000 dollars ou 10 000 dollars, simplement sous l'effet des anticipations irrationnelles des agents. Que cette monnaie soit purement et simplement une bulle spéculative ne veut en aucun cas dire que son prix va chuter dans l'immédiat. La hausse pourrait même se poursuivre pendant de nombreuses années.

Le vrai problème avec le Bitcoin, c'est justement que la monnaie n'a pas de valeur intrinsèque, seulement celle que les traders lui attribuent. Si on prend l'exemple de l'euro, sa valeur intrinsèque dépend des lois qui s'appliquent dans la zone euro et du soutien de la Banque Centrale Européenne. Si un individu veut faire du commerce en France ou en Allemagne, il devra payer les taxes s'appliquant dans le pays en question, et le seul moyen de le faire est dans la monnaie qui a cours légal, c'est-à-dire l'euro. S'il veut avoir recours au système bancaire, il n'aura pas d'autre choix que d'utiliser les euros.

De son côté, le Bitcoin n'est adossé à aucune légitimité étatique, à aucun système bancaire et ne bénéficie de la garantie d'aucune banque centrale. Cela ne veut pas dire pour autant que la monnaie virtuelle n'est pas amenée à se développer. On constate déjà que de plus en plus d'internautes font du commerce avec le Bitcoin et, au Canada, les premiers distributeurs automatiques de Bitcoin ont fait leur apparition. Mais posséder des Bitcoins implique de prendre un risque très élevé car la forte volatilité des cours qui est aisément observable sur un graphique implique qu'on peut être riche un jour puis pauvre le lendemain. Le Bitcoin reste jusqu'à nouvel ordre un produit purement spéculatif, même si on peut le trader sur des plateformes de brokers Forex et CFDs sérieuses. C'est un peu comme le casino, avec certainement autant d'incertitudes et de hasard.
 

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 12/11/2013 à 23:40
Signaler
Le lemme suivant lequel une monnaie a une valeur intrinsèque est faux. La valeur d'une monnaie ne dépend que de la volonté d'échanger cette monnaie contre une autre, que ce soit de l'USD contre de l'euro, ou de l'euro contre du bitcoin. La seule diff...

le 18/11/2013 à 8:05
Signaler
Ce n'est pas entièrement faux, l'or était utilisé comme monnaie parce que : il est facilement reconnaissable, difficilement falsifiable, suffisamment rare pour qu'on n'ait pas à en transporter des tonnes, et "infiniment" divisible. Ces caractéristiqu...

à écrit le 12/11/2013 à 20:12
Signaler
"pas de valeur intrinsèque, seulement celle que les traders lui attribuent" Ce n'est pas vrai, Bitcoin est le réseau de paiement le plus compétitif au monde sur tous les niveaux. Cela a une valeur inestimable. "ne bénéficie de la garantie d'auc...

le 13/11/2013 à 13:40
Signaler
J espere que c est pas la famille Rotschild ou une des famille du NWO qui est derriere l invention du bitcoin si c est pas le cas et qu il sagit bien d un geste desinteresser alors c set une des plus belle invention du monde ;)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.