La stratégie de Draghi

 |   |  335  mots
Marc Fiorentino, MonFinancier.com / DR
Marc Fiorentino, MonFinancier.com / DR
Draghi a une stratégie. Depuis qu'il est en place. Faire de la zone euro, en proie à un chaos total il y a encore 18 mois, une "island of stability" selon ses propres mots. Certes, cela a l'inconvénient de provoquer la hausse de l'euro mais l'impact sur les taux d'emprunt des états d'Europe du Sud et sur la vague d'investissements dans les actions européennes est spectaculaire.

MonFinancier

DRAGHI CRITIQUÉ
Les marchés ont la mémoire courte. Draghi a sauvé l'euro il y a 18 mois en prononçant la phrase magique : la banque centrale fera tout ce qui est en son pouvoir pour défendre l'euro. Et quand on voit les taux à 10 ans de l'Italie et de l'Espagne à 3.4%, les taux portugais à 4.66% et même les taux grecs à 6.5% alors que tous ces pays étaient en faillite ou presque, on se dit qu'il a sacrément bien réussi

L'EURO AU PLUS HAUT
Il a frôlé les 1.39 et on tient Draghi pour responsable. Mais c'est là que ça devient intéressant. Draghi hier a dit la zone euro est devenue un îlot de stabilité. Il veut faire, et il a réussi pour l'instant, de l'euro et des emprunts d'état européens des valeurs refuges et de la zone euro une zone de refuge. Cela a des inconvénients comme la hausse de l'euro mais cela permet aujourd'hui à tous les pays surendettés européens de se financer à des taux bas et ça c'est un formidable coup de pouce. Voir l'édito en vidéo

LES MARCHÉS ONT OUBLIÉ L'UKRAINE
Lundi c'était la panique et le retour de la guerre froide et de la crise des missiles de Cuba. Hier l'Ukraine avait disparu des radars des investisseurs. Il faut dire que ni Obama ni les Européens ne donnent vraiment l'impression de vouloir faire la guerre pour l'Ukraine. Rappelons que le président Syrien est encore en place même s'il a "franchi la ligne rouge"...Poutine a encore de belles années devant lui.

AMUSANT
Le titre des Échos: "Les deux tiers des groupes français du CAC 40 ont augmenté leurs bénéfices l'an dernier". Le titre du Figaro: "les profits des grandes entreprises du CAC 40 en recul en 2013". À vous de choisir votre camp.

IL A TOUT COMPRIS
Réponse d'Erdogan après l'explosion de contestation dans le pays: il va supprimer la limitation à trois...
Lire la suite

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2014 à 17:47 :
Je pense qu'il faut arreter ce culte de la personnalité de certains personnage publics .Il n'est pas loin le temps ou Trichet predecesseur de Draghi disait ''''nous avons decidés''''de la meme maniere que Bernanke le disait pour la FED.Ce sont des decisions collectives et Draghi n'en est que le porte parole .
a écrit le 07/03/2014 à 15:55 :
la stratégie Draghi renforce les économies compétitives et exportatrices (les italiens du nord sont des lombards d'origine teutonne) et permet accessoirement aux cigales latines de continuer à s'endetter et pisser des déficits budgétaires et commerciaux. La cigale Hollande le sait, mais elle est nourrie, logée et prend du bon temps en attendant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :