Analyse technique forex du 19/07/2013

 |   |  633  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

EUR-USD
L?euro résistait hier face au dollar, cédant seulement 0.10% en fin de séance américaine à 1.3112. La paire était pourtant passée sous la barre des 1.31 en fin de séance européenne, avant de rebondir dans la soirée. La journée fut principalement marquée par une nouvelle intervention du président de la Fed. Cette fois, Ben Bernanke s?exprimait devant la commission bancaire du Sénat américain, après avoir été entendu par les membres du Congrès. Un discours identique hier : devant un niveau de chômage trop élevé et une inflation sous les 2%, la politique monétaire restera accommodante dans le but de soutenir l?économie. Selon le département du Travail américain, le nombre d?inscriptions au chômage a diminué durant la semaine du 13 juillet. Avec 334 000 nouvelles demandes, le chiffre s?affiche bien meilleur que prévu. En Europe, le compte courant de la zone euro s?affiche en baisse de 7.98% par rapport au mois précédent, mais reste au-dessus des attentes à 19.6 milliards d?euros. Cette nuit, tandis que la ville de Détroit se déclarait en faillite, la paire gagne 0.19% à 1.3134. Techniquement, la paire trouve une prochaine résistance à 1.3152 et un support à 1.3057.

AUD-USD
Le dollar australien recule encore une fois face au dollar, en perte de 0.76% Ê 0.9172 en fin de séance américaine. En Australie, l?indice trimestriel de la Banque nationale australienne s?affiche en baisse à un niveau de -1.00 et perd 3 points, signe d?une situation économie qui se dégrade. Aux Etats-Unis, Ben Bernanke affichait sans surprise sa volonté de ne pas modifier la politique monétaire du pays, étant donné la situation de l?emploi actuelle. Le nombre d?inscriptions au chômage pour la semaine du 13 juillet était en baisse, 334 000 nouvelles demandes. Pendant la séance asiatique l?aussie gagne 0.03% cette nuit à 0.9172 et la paire trouve une résistance à 0.9211 et un support à 0.9095.

USD-JPY
Hier, le dollar progressait de nouveau face au yen, et gagnait 0.64% en fin de séance américaine à 100.21. Aux Etats-Unis, alors que les économistes attendaient 345 000 nouvelles inscriptions au chômage, le département du Travail affiche un chiffre bien en dessous à 334 000 demandes. Mais le nombre d?indemnisations permanentes est en hausse à 3,114 millions lors de la semaine du 6 juillet. Pendant la séance asiatique, la paire recule nettement de 0.29% à 100.13 et la paire trouve désormais un support à 99.95 et une résistance à 101.16.

EUR-JPY
L?euro repasse finalement au-dessus du seuil des 131 yens pendant la séance d?hier, et atteint les 131.67 en fin de séance américaine. La zone euro affiche un compte courant plus optimiste que prévu, mais tout de même en baisse de 7.98% par rapport au mois précédent. Au Japon, la Banque centrale annonçait dans un compte rendu le maintient de sa politique monétaire accommodante. Cette nuit, l?euro recule 0.18% à 131.42, progressant entre un support à 131.09 et une résistance à 132.47.

GBP-USD
Séance agitée pour la paire hier, qui se stabilise au-dessus des 1.52 pendant la séance d?hier, et clôture à 1.5228 en fin de séance américaine. Aux Etats-Unis, Ben Bernanke expliquait une nouvelle fois devant la commission bancaire du Sénat qu?une hausse des taux directeurs ne pourrait intervenir tant que le chômage n?aura pas atteint un niveau satisfaisant de 6.5%. Tandis que la situation du marché de l?emploi semble s?améliorer en Angleterre, ce n?est pas le cas outre-Atlantique : le nombre d?indemnisations chômage est en progression, et concerne 3.114 millions de personnes pour la semaine du 6 juillet. Actuellement, une livre s?échange contre 1.5218 dollars, à -0.04% et la paire trouve un support à 1.5192 et une résistance à 1.5277.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :