Europe : Le coup de mou

 |   |  334  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

La zone euro est dans la tourmente. Après deux premiers semestres de bonnes factures, porteurs d'espoir, les chiffres déçoivent depuis quelques mois et suscitent de l'inquiétude. La croissance ralentit au troisième trimestre, et les tensions politiques entre les pays membres ressurgissent.

2018 DEVAIT ÊTRE L'ANNÉE DE L'EUROPE
Il faut se rappeler qu'en début d'année, les analystes et les gérants étaient à nouveau très positifs sur l'Europe. L'Europe était passée de zone à éviter totalement au début de l'année 2017 à zone d'attraction majeure car l'Europe cumulait plusieurs avantages : une croissance forte mais également une stabilité politique, malgré les risques en Italie et la situation de l'Espagne, une stabilité politique marquée par un leadership fort de la zone euro avec une Merkel qui avait repris la situation en main en tandem avec Macron.
Mais rien ne s'est passé comme prévu

CROISSANCE EN PANNE
Après 2 trimestres relativement solides, l'économie européenne s'est contractée : 0,2 % de hausse au 3ème trimestre, deux fois moins que le niveau attendu par les analystes. La Commission européenne doit présenter le 8 novembre de nouvelles prévisions économiques, et elle risque d'abaisser son objectif en dessous de la barre des 2 %.

POLITIQUE INCERTAINE
Avec l'élection d'Emmanuel Macron et la réélection d'Angela Merkel, on s'attendait à un renforcement de l'axe Paris-Berlin et une accélération du projet de réforme de l'Europe, avec un renforcement de la gouvernance, notamment financière. C'était un facteur important de soutien de l'euro notamment. Plus d'Europe, une Europe plus unie, on avait même évoqué la nomination d'un Ministre des Finances européen.
Tout cela n'est plus d'actualité. Merkel prépare son départ et Marcon n'a jamais vraiment pesé. L'Europe souffre de plus en plus des tensions commerciales, des négociations du Brexit, et aussi dernièrement de l'affrontement entre Bruxelles et Rome sur le...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :