Fake news ?

 |   |  323  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Trump a tweeté: "Le PIB (4.2%) est supérieur au taux de chômage (3.9%) pour la première fois depuis plus de 100 ans. C'est faux mais...

FAUX...
À plusieurs reprises dans l'histoire récente des États-Unis, le PIB a été supérieur au taux de chômage. La dernière fois en 2006. Ce qu'affirme Trump est donc faux. Il en a profité pour se vanter du fait que la Bourse a pris plus de 50% depuis son élection alors qu'elle a progressé de plus de 30%.

...MAIS
C'est une performance exceptionnelle. Comme le remarque Trump à nouveau dans un clip publié pendant la nuit, Obama avait déclaré qu'il faudrait des "magic hands" pour que Trump puisse booster la croissance au-dessus des 4%.
Même si Trump ment sur les faits, la croissance américaine est bluffante. Nous entrons en plus dans la 10ème année du cycle de croissance. Sans le moindre signe d'essoufflement. Au contraire.
En France, on ne peut pas imaginer un taux de chômage inférieur à la croissance...

LA CONSÉQUENCE
Les salaires progressent aux États-Unis.
Au rythme de 2.9% par an.
C'est une bonne nouvelle pour les Américains et en particulier pour les moyens et bas salaires.
C'est une moins bonne nouvelle à moyen terme pour les marchés car c'est synonyme d'un retour de l'inflation aux États-Unis.

UN NOUVEAU MONDE
Ce sont les anciens du groupe Téléphone qui vont être déçus. Eux qui rêvaient d'un nouveau Monde où la Terre serait ronde...
C'est donc Le fidèle des fidèles, Richard Ferrand, qui a pris la tête de l'Assemblée Nationale, à la place de l'homme de multiples convictions, François de Rugy. Avec une déclaration toute en finesse: "vous me pardonnerez de ne pas être une dame". On verrouille, on verrouille, comme au bon vieux temps de la politique politicienne.

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2018 à 9:41 :
le taux d'activité (civilian labor force participation rate) des américains a baissé à 62,7% en août, contre un plus haut de 67,3% atteint en 2000. alors que le taux d'activité a augmenté dans les autres pays développés sur les 20 dernières années ("The US stands out on labor force participation rates", Wall Street Journal, 26/06/2015).
et les US ont le plus fort pourcentage de travailleurs bas salaires des pays développés, à 24,5%, contre 9% en France (OCDE ; Eurostat). création importante d'emplois non qualifiés (voir notamment l'article du New York Times "A fast-food problem : where have all the teenagers gone ?", NYT, 03/05/2018 : l'emploi dans les fast-foods a progressé 2 fois plus vite que dans l'ensemble des secteurs depuis 2010). d'ou des taux de pauvreté bien plus élevés qu'en France/Europe (OCDE ; UNICEF).
comme le dit clairvoyant ci-dessous, la "croissance" US est temporairement boostée par la politique budgétaire laxiste du Gouvernement. cela va aboutir à des déficits publics de plus de 1 000 milliards de dollars. alors que la dette publique brute (Etat fédéral, Etats fédérés, collectivités locales) est déjà de près de 125% PIB. et que l'endettement des ménages est aussi très élevé, avec un faible taux d'épargne.
a écrit le 12/09/2018 à 5:25 :
A propos de ferrand, c'etait couru d'avance. Micron 1er et sa troupe d'enarques ne fait que filer les vieilles ficelles.
Helas pour les francais, c'est un peu tard.
2022 sera un bd pour les extremes.
Monde nouveau en marche ? Belle arnaque.
a écrit le 11/09/2018 à 12:15 :
Trump mène une politique absurdement pro-cyclique. Alors que le cycle économique est au plus haut, il augmente drastiquement la dépense publique. Alors évidemment, ce dopage en haut du cycle donne un boost supplémentaire qui confine presque à la surchauffe, et qui explique ces bons chiffres qui ébahissent M.Fiorentino. Mais il ne sera pas sans conséquences sur l'inflation d'une part, et sur la dette abyssale des USA...et au prochain retournement cyclique qui ne manquera pas d'arriver, les USA se retrouveront comme la cigale: forts dépourvus.

Pour prendre une image, Trump est dans une locomotive à charbon dont le moteur tourne à plein régime...et il s'obstine à balancer inutilement du charbon en surplus dans la machine, alors que son stock de charbon n'est pas infini et qu'il a déjà cramé bcp de charbon à crédit. Le jour où il aura réellement besoin de mettre du charbon car la locomotive ralentit il n'en aura plus, et ceux qui en ont refuseront de lui prêter (ou alors à prix d'or).
a écrit le 11/09/2018 à 10:52 :
Un jour quelqu'un comprendra que Trump fait exprès de twitter des chiffres bidons sur des vrais sujets, ce qui force les journalistes, qui le haïsse, "à démentir" mais en vrai surtout à traiter le sujet que Trump veut (et toujours dans son sens puisque l'erreur n'est que sur la forme et pas le fond).
Et la seule chose que les gens retiennent c'est le fond...
Continuez à vous croire plus malin que lui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :