La Chine en difficulté

 |   |  320  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

La Chine traverse une période difficile. Même si les chiffres officiels affichent une croissance de 6.5% au dernier trimestre, l'activité ralentit. Les marchés chinois sont à leur niveau le plus bas depuis 4 ans et ce matin les autorités chinoises ont dû intervenir verbalement pour indiquer qu'elles contrôlaient bien les risques financiers.

ETATS-UNIS-CHINE: 1-0
L'affrontement, larvé pour l'instant, entre les Etats-Unis et la Chine touche clairement plus la Chine que les Etats-Unis.
Et c'est normal.
La Chine exporte massivement vers les Etats-Unis.
Les Etats-Unis exportent très peu vers la Chine.
Sous la pression de cette guerre commerciale et du fait de l'endettement massif de tous les acteurs du pays, la Chine traverse une passe difficile.
Et les investisseurs l'ont sanctionnée.
En vendant massivement les actions chinoises.

LE GOUVERNEMENT A LA MANOEUVRE
Les autorités chinoises vont donc devoir sortir l'économie et les marchés de cette passe difficile.
En agissant sur plusieurs plans: ils vont continuer à "libérer" des liquidités, notamment en abaissant le niveau des réserves obligatoires des banques, et en tentant de maîtriser la dette massive du pays.
Compliqué. Mais jouable.

L'ITALIE CONTRE L'EUROPE
Il fallait s'y attendre.
Bruxelles a émis des critiques sur le budget italien.
Et on peut s'attendre à ce que la Commission européenne rejette, purement et simplement, le budget Italien.
Ce serait une première.
Pour l'Europe, l'Italie viole les règles européennes et revient sur ses promesses d'une façon "unprecedented in history". Bigre.

FLAMBÉE DES TAUX ITALIENS
Les taux italiens à 10 ans ont atteint les 3.70%.
Et le fameux "spread" entre les taux italiens et les taux allemands a dépassé les 320 points, le niveau le plus haut depuis 5 ans, et se rapproche dangereusement des 400 points que Salvini considère comme la limite à ne pas dépasser...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2018 à 6:12 :
L'auteur de cet article devrait se souvenir que la Chine a le temps devant elle, surtout le nombre. Le futur le demontrera.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :