Les indices boursiers sous pression

 |   |  326  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Hier ça a failli craquer... Mais la Bourse américaine a pu rebondir un peu en fin de séance et ce matin l'Asie est dans le vert. Mais la nervosité reste entière. Le CAC est passé en dessous des 5000 points pour clôturer à 4967 points avant de rebondir ce matin.

LE MOIS D'OCTOBRE
n'est pas encore terminé mais il a déjà laminé la performance des indices boursiers. Seules les bourses américaines affichent encore une performance positive sur l'année malgré une chute de 7 à 8% en octobre. Paris perd près de 10% depuis le début du mois et 8% depuis le début d'année.

LES CAUSES
En vrac. La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Le ralentissement de la croissance chinoise. La hausse des taux américains. La hausse de l'inflation aux Etats-Unis. La tension entre l'Italie et l'Europe sur le budget Italien.

SI ON NE DEVAIT EN GARDER QU'UNE
La hausse des taux d'intérêt aux États-Unis.
C'est l'élément qu'il faut continuer à surveiller de très près.
Avant, les taux américains étaient à zéro ou presque. Dès lors, pas le choix: la bourse était la seule alternative pour obtenir du rendement.
Aujourd'hui on peut placer de l'argent sur les emprunts d'état américains à 3 mois, ultra liquides, à plus de 2%. Et sur des emprunts d'état à 10 ans à 3%. Cela redevient une alternative à la Bourse.
Dans les semaines qui viennent, je garderai donc les yeux rivés sur l'inflation américaine et les taux américains, éléments déterminants pour l'évolution future de la bourse américaine et donc des bourses mondiales...

VOTRE ARGENT DU JOUR
Pour la première fois de l'année, les Français se sont détournés du Livret A. En septembre, la collecte de ce support est tombée en territoire négatif...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2018 à 19:43 :
"Aujourd'hui on peut placer de l'argent sur les emprunts d'état américains à 3 mois, ultra liquides, à plus de 2%. Et sur des emprunts d'état à 10 ans à 3%. Cela redevient une alternative à la Bourse."

Merci beaucoup.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :