On prend les mêmes...

 |   |  320  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

A Wall Street, le dernier produit à la mode c'est le CLO. Collateralized loan obligation. Comme au bon vieux temps des subprimes, encore un acronyme, au développé opaque, et une nouvelle bombe à retardement.

LES NOUVEAUX SUBPRIMES
Il s'agit, comme pour les subprimes, d'une multitude de prêts nauséabonds regroupés et packagés pour être vendus à des investisseurs. Cette fois, il ne s'agit pas de prêts aux particuliers qui n'ont pas les moyens d'emprunter, mais de prêts à des entreprises qui ne devraient plus avoir les moyens d'emprunter parce qu'elles sont déjà surendettées.
Vous avez eu la première saison en 2008 des Subprimes version particuliers ? Vous allez adorer la deuxième saison version entreprises....
Des prêts faits à Sears, le groupe de distribution américain aujourd'hui en faillite, faisaient, par exemple, de ces jolis prêts, des prêts repackagés avec un joli nœud et un tampon des agences de notation.

NOUVEAU RECORD
Les prêts aux entreprises qui ont une notation « junk » (pourrie) ont atteint le record de 550 milliards. Au-dessus de 2008.
80% des nouveaux prêts de cette sorte sont « covenant-lite », traduisez sans contrainte, ni contrôle.
Et ces produits repackagés s'arrachent. Tous les investisseurs en veulent pour pouvoir afficher des rendements élevés.
On prend les mêmes et on recommence...

ERDOGAN REPREND LA MAIN
L'affaire saoudienne est une aubaine pour Erdogan. Lui qui était à deux doigts du boycott et des sanctions américaines avant la libération du pasteur Brunson, a repris la main. Il a eu la "chance" que le massacre du journaliste Khashoggi se passe sur son territoire et il est en possession de tous les enregistrements qui incriminent MBS (des enregistrements qu'il a d'ailleurs obtenus parce que le consulat saoudien était truffé de micros...). Le voilà maintenant redevenu proche de Trump...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2018 à 16:35 :
"Les prêts aux entreprises qui ont une notation « junk » (pourrie) ont atteint le record de 550 milliards. Au-dessus de 2008."

C'est en effet incroyable, espérons un assainissement de la finance par ce biais, il me tarde voir Trump parler aux banquiers qui vont venir pleurer que l'état américain doit les sauver.

Erdogan ne reprend pas la main il profite d'un mouvement de haine, ne vous en faites pas que ceux qui savent voir voient bien et comprennent bien le gars du coup.

"Le voilà maintenant redevenu proche de Trump"

A portée de main.

"L'Arabie Saoudite arrose régulièrement de contrats massifs tous ces pays"

Oui puis ce sont des pratiques qui se font dans tous les pays, démocratiques ou pas, du coup les dirigeants politiques ne peuvent pas être réellement choqués par contre ils se servent de cette terrible erreur des saoudiens contre eux.

"On attend maintenant la décision officielle de Bruxelles."

BEn ce sera le bras de fer donc,celui que l'on attend tous, celui dont l'avenir de l'europe dépend, celui qui s'il est perdu par les italiens actera la mort définitive de l'union européenne. Suite du passionnant feuilleton européen, enfin.

"La Commission européenne rejette le budget prévisionnel 2019 de l'Italie" https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KCN1MX1YM/la-ce-rejette-le-budget-italien-veut-une-autre-version.html

"Le CAC vient de casser les 5.000 points"

ET dire que tout le monde pensait que sous le mac, avec tous les efforts qu'il fait pour donner des milliards aux milliardaires, ponctionnant continuellement ceux qui consomment, le CAC casserait la baraque... La pensée courtermiste n'a plus aucune légitimité.

"Il ne reste "que" le problème de l'Irlande...un détail... "

Non ce n'est pas un détail c'est une stratégie immonde de la part de l'UE.

"Et Bolsonaro est largement en tête des sondages"

LA finance brésilienne jubile, le peuple peut commencer à pleurer.

"le nombre de millionnaires en France a explosé. De 259.000. Pour atteindre les 2.147 millions selon une étude de Credit Suisse. "

ET pourtant la consommation baisse, un dogme néolibéral qui s'effondre sous nos yeux mais c'est pas grave le principal est que les riches soient encore plus riches.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :