Pas d'optimisme béat

 |   |  376  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

Une fois n'est pas coutume, l'heure n'est pas à l'optimisme béat chez les Madame Irma concernant les perspectives de 2016. Il faut dire que 2015 n'aura pas été une année comme les autres... Coté économie, la chute des matières premières, la fin de l'ère des taux zéro aux USA, l'effondrement des BRICS et les troubles géopolitiques ont provoqué quelques soubresauts sur les marchés financiers. Autant d'éléments qui devraient continuer de peser sur la croissance économique en 2016. Une croissance qui sera «décevante et inégale » prédit d'ailleurs Christine Lagarde, la patronne du FMI. Ça promet.

ATTENTION RALENTISSEMENT

Ce n'est pas la fête au FMI. Christine Lagarde, la patronne de l'institution, prévoit une croissance économique mondiale décevante en 2016. Elle s'inquiète notamment du relèvement des taux d'intérêt américains qui pourrait être dévastateur pour certains pays.

POMME ROUGE

Apple devrait finir l'année boursière légèrement dans le rouge hors dividende. Les marchés anticipent un potentiel ralentissement des ventes d'iPhones l'an prochain, une première depuis le lancement de l'iPhone en 2007. Pour ne rien arranger, la filiale italienne d'Apple a accepté de verser 318 millions d'euros au fisc italien pour avoir oublié de déclarer auprès de l'administration fiscale environ 206 millions de dollars sur sa déclaration fiscale 2010 et près de 853 millions d'euros sur celle de 2011.

UN CADEAU MEILLEUR QUE L'IPHONE

Pour vos proches : Inscrivez-les tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

LA RUSSIE PRÉPARE UN PLAN D'AUSTÉRITÉ

Le ministre russe des Finances Anton Silouanov a averti que l'année 2016 s'annonçait difficile pour l'économie russe, déjà en récession. En cause l'ampleur de la chute du pétrole alors que le Budget russe table sur un baril à 50 dollars. Un baril à 40 dollars forcera Moscou à des mesures d'économie et privatisations. Un an après avoir subi sa pire chute en 15 ans, le rouble a de nouveau connu un mois de décembre noir, tombant hier à son plus bas niveau de l'année face au dollar.

LA GRANDE MUTATION

Le secteur bancaire mondial...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2015 à 11:07 :
Le peu de sourire que les citoyens ont eu. Pour l'année 2015, risque de disparaître pour l'année 2016. Car la situation va se dégrader. Pour la classe ouvrière. Mais aussi pour les chômeurs. Et pour les retraités qui touchent des petites retraites, il n'y aura pas qu'en France, que cette situation va se dégrader, c'est l'ensemble de la planète qui va être touchée, par la misère, et aussi par la peur, beaucoup d'hommes et de femmes et d'enfants, vont rejoindre les pays, où la vie sera meilleure pour eux, mais malheureusement cela va être aussi une catastrophe, dans les autres pays, où la vie était un peu meilleure, vivre ensemble bien sur, s'il y avait du travail , mais aujourd'hui c'est l'inverse, combien de citoyens cherchent du travail ,et n'en trouve pas, et cela va durer, avec l'arrivée de nouvelles populations, des pays touchés par la guerre, mais aussi par la pauvreté, à la recherche d'un emploi, qui va profiter de cette situation de la pauvreté, bien sûr toujours les mêmes, ce qui deviennent encore plus riches, il faudrait que les hommes politiques, partent à la retraite avec 700 € par mois, et que les riches deviennent pauvres, et que les pauvres deviennent riches, ce serait la meilleure récompense que le créateur, pourrait faire , mais cela c'est un rêve le pauvre pour l'année 2016 restera toujours pauvre, et les riches deviendront plus riches, souhaitons à tous les pauvres bonne année pour 2016,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :