Prêt immobilier : hausse historique des taux

 |   |  305  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les taux ont bondi d'un quart de point, voire de 0,35 point en l'espace d'un mois. Du jamais vu.

Plus dure sera... la hausse. Alors que, début novembre, les emprunteurs se réjouissaient de voir les taux de crédit immobilier atteindre leur plus-bas depuis 1945, ces derniers sont remontés à toute vitesse en l'espace de quelques semaines. Le baromètre du courtier en crédits Empruntis.com a pointé ce lundi une hausse de 0,25 à 0,35 point entre mi-décembre 2010 et mi-janvier 2011, le taux pour un prêt sur 20 ans passant de 3,7 % à 3,95 % (voir tableau). Sur deux mois, le chiffre est encore plus flagrant : jusqu'à un demi-point de hausse. Hasard du calendrier, cette mauvaise nouvelle est intervenue le jour où François Fillon inaugurait le prêt à taux zéro amélioré (PTZ+) et où Christine Lagarde faisait de l'amélioration de l'offre de logements « le grand chantier de 2011 ».

Les ménages aisés épargnés

Une telle remontée des taux de crédit est historique. Interrogé par « La Tribune », Empruntis.com n'a pas trouvé dans son baromètre trace d'une pareille explosion des taux en si peu de temps. Entre juillet et août 2008, ils avaient augmenté de 0,2 point (passant de 5,10 à 5,30 % sur 20 ans). Même écart entre mai et juin 2007 (de 4,25 % à 4,45 %). Il faut remonter avant la création du courtier en 2000 pour, éventuellement, voir une telle hausse... Seule catégorie d'emprunteurs à être - pour l'instant - épargnée : les ménages les plus aisés. Les taux minima pour les meilleurs dossiers sont en effet restés stables ce mois-ci (3,15 % sur 15 ans, 3,4 % sur 20 ans, 3,5 % sur 25 ans). La remontée de l'OAT constitue bien entendu la principale explication de cette brusque hausse. Mais elle n'est pas la seule. « Certains établissements ont du retard sur le traitement des dossiers de la fin d'année 2010, constate Mael Bernier, porte-parole d'Empruntis.com. La bataille pour la conquête de nouveaux clients attendra certainement que ce stock soit écoulé... ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :