Les surprises des places asiatiques

 |   |  300  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
A la Bourse de Shanghai, la plus forte hausse atteint 191%. Pour autant, l'indice finit l'année en baisse de 22,6% sous le poids de révision à la baisse d'indicateurs.

Cela en étonnera sûrement plus d'un : 2011 n'a pas été florissant pour les places des pays émergents. En dépit d'une économie en forte croissance, les entreprises cotées sur cette zone ont pâti de plusieurs révisions à la baisse des principaux indicateurs et de prises de bénéfices.

La Bourse de Shanghai, par exemple, a perdu 22,6% sur l'année. Avec toutefois de très belles hausses et des replis non moins importants. La meilleure performance revient à une entreprise spécialisée dans la production de systèmes d'air conditionné : China Fortune a réalisé une progression de... 191,6% sur l'année. De son côté, Zhejiang Daily affiche un gain de 93,4%. Il s'agit là d'un groupe de presse multimédia et spécialisé dans les contenus culturels. Il est suivi de près par un autre groupe de médias, BesTV New Media, qui enregistre un progrès de 75%.

A l'opposé, les "flops" de l'année concernent plusieurs entreprises du monde industriel. A commencer par Irico Display, fabricant de tubes pour télévisions, qui a perdu 66,4%, tandis que Ningxia Dayuan, plasturgiste, cédait 66%. On remarque aussi le repli de 62,7% de Cofco Tunhe spécialisé dans l'équipement électronique. Un palmarès assez éclectique où tous les secteurs d'activité sont représentés.

Mais contrairement aux places américaines et européennes, on ne trouve pas de groupes bancaires parmi les plus importantes chutes de l'année. Il faut dire que les banques chinoises figurent aujourd'hui en tête des classements, surtout pour leurs performances financières, le troisième trimestre 2011 leur ayant permis d'engranger des résultats record...

Reste à savoir si l'essoufflement et les difficultés économiques des pays matures ne vont quand même pas finir par pénaliser de façon plus marquante ces places.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :