Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le Hamas appelle à une nouvelle intifada contre Israël

reuters.com  |   |  366  mots
Le hamas palestinien appelle a une nouvelle intifada contre israel[reuters.com]
(Crédits : Mohammed Salem)

GAZA (Reuters) - Le groupe islamiste palestinien Hamas a appelé jeudi à une nouvelle intifada (soulèvement) contre les Israéliens, au lendemain de la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu.

"Nous nous devons de lancer un appel à une intifada face à l'ennemi sioniste", a déclaré le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, dans un discours à Gaza.

Les Palestiniens ont déjà mené deux soulèvements contre les Israéliens, en 1987 et en 2000, ainsi qu'une "intifada des couteaux", marquée par de nombreuses attaques à l'arme blanche, à partir de la fin 2015.

Haniyeh, élu en mai dernier à la tête du Mouvement de la résistance islamique (Hamas), a appelé les Palestiniens, les musulmans et les Arabes à manifester vendredi, qu'il a proclamé "jour de rage" contre la décision de Donald Trump.

"Nous avons donné comme instruction à tous les membres du Hamas et à toutes ses organisations d'être prêts à obéir aux ordres qui pourraient être donnés pour faire face à ce danger stratégique qui menace Jérusalem et la Palestine", a-t-il précisé.

"Jérusalem unifiée est arabe et musulmane et c'est la capitale de l'Etat de Palestine, de toute la Palestine."

Le dirigeant du Hamas a demandé au président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de se retirer de tout processus de paix avec Israël et aux pays arabes de boycotter le gouvernement Trump.

"Il faut dire que le prétendu accord de paix est enterré une bonne fois pour toutes et que les Palestiniens n'ont aucun partenaire dans (la recherche de) la paix", a-t-il ajouté.

"Faisons en sorte que le 8 décembre soit le premier jour de l'intifada contre l'occupant", a-t-il dit.

L'armée israélienne a annoncé jeudi l'envoi de renforts en Cisjordanie, où toutes les formations politiques palestiniennes ont appelé à l'organisation de grèves et de rassemblements dans la journée.

Israël et les Etats-Unis considèrent le Hamas, qui a affronté l'armée israélienne au cours de trois guerres depuis 2007 et refuse le droit à l'existence de l'Etat hébreu, comme un groupe terroriste.

(Nidal al-Mughrabi; Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service français)