Téléchargez
notre application
Ouvrir

Hong Kong : Lam n'écarte pas l'hypothèse d'un remaniement ministériel

reuters.com  |   |  284  mots
Hong kong: lam n'ecarte pas l'hypothese d'un remaniement ministeriel[reuters.com]
(Crédits : Marko Djurica)

HONG KONG (Reuters) - La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a déclaré mardi qu'elle n'écartait pas l'hypothèse d'un remaniement ministériel mais a souligné que sa priorité était de rétablir l'ordre dans la région administrative spéciale, secouée depuis six mois par des manifestations antigouvernementales parfois violentes.

Le journal Apple Daily a rapporté mardi que la Chine, à qui l'ancienne colonie britannique a été rétrocédée en 1997, envisageait de remanier le gouvernement hongkongais d'ici à la fin de l'année pour tenter de répondre à la contestation, alors que les candidats du mouvement pro-démocratie ont enregistré une victoire historique aux élections locales du mois dernier au détriment des candidats favorables à Pékin.

S'exprimant lors d'un point de presse hebdomadaire, deux jours après une nouvelle manifestation de masse à Hong Kong (), Carrie Lam a déclaré qu'elle effectuerait samedi une visite de routine à Pékin, où elle rendra compte aux représentants chinois de la situation dans le territoire semi-autonome.

"Ma priorité est de vraiment rétablir l'ordre public à Hong Kong et de garantir que Hong Kong peut continuer à aller de l'avant, tant du point de vue économique que social", a-t-elle dit.

Un remaniement ministériel n'est pas une "tâche immédiate", a ajouté Lam, laissant pour la première fois entendre que des changements pourraient être apportés au sein de l'exécutif local.

Elle a dit avoir été réconfortée par le caractère globalement pacifique de la manifestation de dimanche, tout en condamnant les attaques au cocktail Molotov contre des tribunaux de la ville.

(Sharon Lam et Clare Jim, avec Donny Kwok et Farah Master; version française Jean Terzian)