Téléchargez
notre application
Ouvrir

Affaire Griveaux : Pavlenski en garde à vue, LaRem recherche son candidat pour Paris

reuters.com  |   |  456  mots
Affaire griveaux: pavlenski en garde a vue, larem recherche son candidat pour paris[reuters.com]
(Crédits : Valentyn Ogirenko)

PARIS (Reuters) - Piotr Pavlenski, un activiste russe qui revendique la diffusion de vidéos intimes ayant entraîné le retrait de du candidat de Benjamin Griveaux pour la mairie de Paris, a été placé dimanche en garde à vue dans le cadre de cette affaire, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Paris.

Benjamin Griveaux a déposé une plainte contre X à la suite de la diffusion sur internet d'une vidéo à caractère sexuel le concernant, ce qui l'a conduit vendredi à retirer sa candidature dans la capitale, où il se présentait sous l'étiquette La République en Marche (LaRem).

"Je vous confirme que Piotr Pavlenski vient d'être placé en garde à vue des chefs d'atteinte à l'intimité de la vie privée et diffusion sans l'accord de la personne d'images à caractère sexuel, dans le cadre de l'enquête ouverte à la suite de la plainte déposée par M. Benjamin Griveaux", a précisé le parquet.

La compagne de Piotr Pavlenski a été également placée en garde à vue pour les mêmes motifs.

L'artiste russe avait été interpellé samedi et déjà placé en garde à vue dans le cadre d'une autre affaire, portant sur des faits de violences volontaires avec arme commis dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020.

Selon plusieurs médias, la compagne de Piotr Pavlenski est soupçonnée d'avoir été la destinataire des vidéos intimes de Benjamin Griveaux.

Le retrait de Benjamin Griveaux, un fidèle de la première heure d'Emmanuel Macron, a provoqué la stupeur au sein de LaRem, contrainte de trouver dans l'urgence un candidat de rechange à quelque semaines des élections de mars prochain.

Depuis vendredi, les réunions se succèdent au siège de campagne de LaRem, qui s'est engagé à trouver un nouveau candidat d'ici lundi au plus tard.

"Il y aura une décision qui sera très probablement prise ce soir, ou demain", a déclaré dimanche Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d'Etat aux transports sur BFM TV.

Avant même cette affaire, Benjamin Griveaux était en mauvaise posture dans les sondages, en troisième position derrière la maire sortante Anne Hidalgo (PS) et l'actuelle maire du VIIe arrondissement Rachida Dati (LR).

Il était également confronté à la candidature dissidente de Cédric Villani, que le délégué général de LaRem, Stanislas Guerini, a rencontré samedi, sans que rien ne filtre de cette entrevue.

Parmi les noms qui circulent, figure celui de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Celle-ci doit toutefois gérer au sein du gouvernement de lourds dossiers comme l'épidémie du coronavirus, la réforme des retraites ou encore la crise hospitalière.

(Jean-Michel Bélot, avec Caroline Pailliez)