Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le ministre allemand des Finances pas favorable aux "coronabonds"

reuters.com  |   |  197  mots
Le ministre allemand des finances pas favorable aux coronabonds[reuters.com]
(Crédits : Michele Tantussi)

BERLIN (Reuters) - L'émission en commun d'obligations souveraines par les Etats membres de la zone euro n'est pas le meilleur moyen de faire face aux conséquences économiques de la crise du coronavirus, a estimé jeudi le ministre allemand des Finances.

"Je ne pense pas que ce soit un outil approprié parce que nous n'avons tout simplement pas d'Etat unifié (en Europe) dans lequel cela pourrait fonctionner correctement", a déclaré Olaf Scholz, qui était interrogé par le youtuber Thilo Jung.

"Nous avons besoin de formes de solidarité européenne. Je m'y suis montré favorable et je pense qu'elles viendront maintenant étape par étape", a-t-il ajouté.

Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE), aurait demandé mardi aux ministres des Finances de la zone euro d'envisager sérieusement l'émission exceptionnelle de telles obligations pour faire face aux conséquences économiques de l'épidémie.

Carlos Costa, l'un des membres du Conseil des gouverneurs de la BCE, a par ailleurs invité les Etats membres à envisager la solution de ces "coronabonds", réclamés par le président du Conseil italien, Giuseppe Conte.

(Michael Nienaber, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Marc Angrand)