Téléchargez
notre application
Ouvrir

BCE : Pas de place pour la complaisance, a jugé le Conseil en octobre

reuters.com  |   |  172  mots
Bce: pas de place pour la complaisance, a juge le conseil en octobre[reuters.com]
(Crédits : Kai Pfaffenbach)

FRANCFORT (Reuters) - Les membres du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) se sont accordés lors de leur réunion de fin octobre sur le constat qu'ils ne pouvaient pas s'autoriser la moindre complaisance face à la deuxième vague de la pandémie de coronavirus, préparant ainsi le terrain à de nouvelles mesures de soutien, montre le compte rendu publié jeudi.

La BCE avait déçu les marchés en mars pendant la première vague pandémique, les investisseurs jugeant trop timide sa réaction initiale à la crise.

"Tout signe de complaisance, même par inadvertance, pourrait être nuisible dans les circonstances actuelles", explique le compte rendu des débats. "Des risques nets sur la croissance du PIB ont émergé pour le quatrième trimestre."

La BCE a laissé sa politique monétaire inchangée le 29 octobre tout en ouvrant la voie à de nouvelles mesures de soutien au crédit et à l'économie en décembre.

(Balazs Koranyi et Francesco Canepa, version française Marc Angrand)