Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les Etats-Unis procèdent à une 13e exécution au terme du mandat de Trump

reuters.com  |   |  281  mots
Les etats-unis procedent a une 13e execution au terme du mandat de trump[reuters.com]
(Crédits : Bryan Woolston)

par Jonathan Allen et Bhargav Acharya

TERRE HAUTE (Indiana) (Reuters) - Le gouvernement américain a procédé samedi à une treizième et dernière exécution fédérale sous l'administration du président américain Donald Trump, à quelques jours seulement de l'entrée en fonctions de son successeur Joe Biden.

Dustin Higgs, 48 ans, a été déclaré mort à 1h23 du matin(06h23 GMT), a annoncé le Bureau fédéral des prisons dans un communiqué après une décision de la Cour suprême tard dans la nuit ayant autorisé l'exécution.

Depuis la reprise des exécutions fédérales l'an dernier après 17 années d'interruption, Donald Trump, partisan de longue date de la peine de mort, a présidé à plus d'exécutions qu'aucun autre président américain depuis le 19e siècle, dont trois cette semaine.

Dustin Higgs a été condamné à mort en 2001 pour son rôle dans l'enlèvement et le meurtre de trois femmes dans une réserve naturelle du Maryland en 1996 : Tanji Jackson, Tamika Black et Mishann Chinn.

Son complice, Willis Haynes, qui a reconnu avoir tiré sur ces femmes, a été condamné à la prison à perpétuité lors d'un procès distinct.

L'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) a présenté l'exécution de Dustin Higgs comme le point final d'un acharnement "cruel, inhumain et sans base légale" du gouvernement américain.

"Le président élu Joe Biden a promis de mettre un terme à la peine de mort fédérale. Il doit honorer cette promesse", a déclaré Cassandra Stubbs, directrice du programme d'ACLU sur la peine de mort.

(Version française Gwénaëlle Barzic)