Téléchargez
notre application
Ouvrir

Un manifestant tunisien tué par la police, selon des militants

reuters.com  |   |  231  mots
Un manifestant tunisien tue par la police, selon des militants[reuters.com]
(Crédits : Zoubeir Souissi)

TUNIS (Reuters) - Un homme est mort à l'hôpital mercredi en Tunisie après avoir été blessé par la police au cours d'une manifestation contre la décision du président Kaïs Saïed de s'octroyer les pleins pouvoirs, ont déclaré mercredi des activistes.

La justice tunisienne, qui enquête sur ce décès, a indiqué dans un communiqué que l'homme avait été retrouvé dans le coma vendredi à Tunis et que son corps, qui va être autopsié, ne présentait pas de signes de violence.

Selon les activistes, la victime a été blessée lorsque la police a utilisé des canons à eau et des bâtons pour disperser des manifestants réunis à l'appel du parti islamiste Ennahdha, de l'initiative "Citoyens contre le coup d'Etat" et d'autres partis politiques.

"Ridha Bouziane, qui avait participé à la manifestation du 14 janvier, est mort à l'hôpital dans la capitale après avoir subi de graves blessures provoquées par l'usage excessif de la force par la police", a écrit "Citoyens contre le coup d'Etat" sur sa page Facebook.

Les autorités tunisiennes n'ont fait aucun commentaire pour le moment.

Si ce décès est lié à la manifestation, il s'agirait du premier depuis le début du mouvement de contestation contre le coup de force de Kaïs Saïed en juillet dernier.

(Reportage de Tarek Amara, version française Tangi Salaün)

1 mn