Téléchargez
notre application
Ouvrir

Nouvelle baisse à Wall Street, la progression d'Apple ne suffit pas

reuters.com  |   |  304  mots
Wall street ouvre en baisse[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue en baisse vendredi dans les premiers échanges, des données contrastées sur l'inflation américaine et les craintes liées à la politique monétaire de la Réserve fédérale prenant le pas sur les solides performances trimestriels du géant Apple.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 0,8%, à 33.888,59 points et le Standard & Poor's 500 recule de 0,6% à 4.300,41 points.

Le Nasdaq Composite prend 0,57% à 13.276,342.

Si l'indice des prix à la consommation PCE hors énergie et produits alimentaires non transformés a progressé de 0,5% en décembre, conformément aux attentes, cet indice "core PCE" a augmenté un peu plus que prévu sur un an pour atteindre 4,9%, du jamais vu depuis le début des années 1980. Les principaux indices de Wall Street sont en passe de subir leur quatrième semaine de baisse consécutive, les investisseurs anticipant globalement que la Réserve fédérale relèvera ses taux à cinq reprises cette année pour contrer le niveau élevé de l'inflation.

Bank of America prévoit même jusqu'à sept hausses de taux de la Fed en 2022. "Nous savions qu'un resserrement monétaire devait arriver. Alors que nous allons sortir de cet période de taux d'intérêt à 0% et de forte liquidité, nous devons nous attendre à un peu plus de volatilité", a déclaré Darrell Spence chez Capital Group.

La progression de 2,49% d'Apple, qui publié un chiffre d'affaires trimestriel record, ne suffit pas à contrer l'aversion au risque qui domine sur les marchés mondiaux.

Dans le reste de l'actualité des entreprises, Visa grimpe de 5,67% après des résultats au-dessus des attentes tandis que Caterpillar cède 3,23% après avoir averti que la hausse des coûts de production devrait peser sur sa marge d'exploitation trimestrielle.

(Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)

2 mn