L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dollars le baril

reuters.com  |   |  256  mots
Les drapeaux de la russie et de l'ukraine imprimes sur du papier[reuters.com]
(Crédits : Dado Ruvic)

(Reuters) - Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné entre 30 et 40 dollars le baril, soit un niveau inférieur à celui proposé par les pays du Groupe des Sept (G7).

L'Union européenne, qui cherche à limiter la capacité de Moscou à financer la guerre en Ukraine sans provoquer de choc pétrolier, est divisée sur la proposition du G7 de fixer le plafond entre 65 et 70 dollars le baril.

Le mesure doit entrer en vigueur le 5 décembre.

"La limite envisagée aujourd'hui - environ 60 dollars - me semble artificielle", a déclaré Volodimir Zelensky, qui ne cesse de pousser les alliés à imposer des sanctions plus sévères, de tous types, contre la Russie.

"Nous aimerions que les sanctions soient très efficaces dans cette lutte, de sorte que la limite se situe au niveau de 30 à 40 dollars, afin que la Russie les ressente", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Ce plafond vise à interdire aux compagnies de navigation, d'assurance et de réassurance de traiter des cargaisons de brut russe dans le monde entier, à moins qu'elles ne soient vendues à un prix inférieur à celui fixé par le G7 et ses alliés.

La Pologne, l'Estonie et la Lituanie font pression pour que le plafond soit nettement inférieur à 65-70 dollars le baril, tandis que la Grèce, Chypre et Malte souhaitent un plafond plus élevé.

(Reportage Dan Peleschuk, édité par David Ljunggren ; Version française Kate Entringer)

tag.dispatch();