Le Premier ministre japonais veut doubler les dépenses de défense en raison de la Chine

reuters.com  |   |  253  mots
Le premier ministre japonais fumio kishida lors d'une conference de presse[reuters.com]
(Crédits : Jorge Silva)

TOKYO (Reuters) - Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a chargé son gouvernement de doubler les dépenses de défense pour les porter à environ 2% du produit intérieur brut en cinq ans afin de contrer l'affirmation croissante de la Chine dans la région, a annoncé lundi le ministre japonais de la Défense.

Un groupe d'experts a proposé ce mois-ci à Fumio Kishida de vastes mesures fiscales pour financer cette augmentation et a mis en garde contre une hausse de la dette qui pourrait exposer le Japon, allié des États-Unis, sur les marchés.

L'administration de Fumio Kishida s'est engagée à augmenter "substantiellement" les dépenses de défense pour contrer ce que Tokyo considère comme une menace sécuritaire croissante posée par la Chine.

"Compte tenu de la situation actuelle en matière de sécurité, nous devons renforcer d'urgence les dépenses de défense en cinq ans", a déclaré le ministre de la Défense Yasukazu Hamada aux journalistes, après une réunion avec le Premier ministre et le ministre des Finances Shunichi Suzuki.

"(...) Il nous a demandé de tout mettre en œuvre pour obtenir rapidement et fermement les fonds nécessaires", a-t-il ajouté.

Pour répondre à l'ampleur du plan japonais de défense à moyen terme, qui doit être élaboré d'ici la fin de l'année, le gouvernement devra lancer des réformes aussi bien sur le plan des recettes que des dépenses.

(Tetsushi Kajimoto; version française Elena Smirnova, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();