Coupe du Monde : Adidas maintient sa prévision de ventes malgré l'élimination de l'Allemagne

reuters.com  |   |  364  mots
Une femme passe devant un magasin d'adidas dans un centre commercial de pekin[reuters.com]
(Crédits : Florence Lo)

BERLIN (Reuters) - Adidas maintient sa prévision de ventes pour la Coupe du monde de football, même si le nombre d'équipes parrainées par l'équipementier sportif allemand dans le tournoi est passé de sept à trois, a déclaré un porte-parole du groupe vendredi après l'élimination surprise de l'équipe allemande.

L'équipementier allemand s'attend toujours à ce que la Coupe du monde génère des revenus d'environ 400 millions d'euros, selon le porte-parole, qui a également indiqué que le chiffre d'affaires était actuellement supérieur à celui réalisé lors du Mondial 2018 en Russie.

L'association allemande de détaillants HDE s'est montrée moins optimiste.

"Sans l'équipe allemande, l'expérience montre que l'intérêt des fans pour les produits dérivés et autres articles de la Coupe du monde chute rapidement", a déclaré Stefan Hertel, porte-parole de HDE.

L'Allemagne, qui a remporté quatre fois la Coupe du monde de football, a été éliminée du tournoi malgré une victoire 4-2 contre le Costa Rica lors de son dernier match du Groupe E jeudi.

Dès le lendemain de l'élimination, les maillots de l'équipe allemande étaient mis en vente avec une réduction de 50% sur la boutique en ligne d'Adidas.

Le porte-parole de la société au Qatar, qui accueille la compétition cette année, est toutefois resté optimiste.

"Autant nous sommes blessés par l'élimination de l'Allemagne, autant nous bénéficions de l'enthousiasme international au Qatar", a-t-il déclaré.

Adidas, l'un des sept partenaires mondiaux de la FIFA, reste représenté dans le tournoi sur les maillots de l'Espagne, de l'Argentine et du Japon.

Nike, le premier équipementier sportif mondial, a vu neuf des 13 équipes nationales qu'il parraine accéder aux huitièmes de finale, auxquelles une autre pourrait encore se joindre. Sur les six équipes parrainées par Puma, le Sénégal et le Maroc se sont déjà qualifiés, et deux autres avaient encore vendredi de bonnes chances de l'être.

(Reportage Alexander Huebner, Rene Wagner et Nobuyo Saito ; rédigé par Miranda Murray et Rachel More ; version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();