En Allemagne, le ralentissement de la demande pèse

reuters.com  |   |  236  mots
Photo d'archives montrant des gens dans le centre commercial mall of berlin[reuters.com]
(Crédits : Thomas Peter)

BERLIN (Reuters) - L'activité du secteur des services en Allemagne a baissé en novembre pour le cinquième mois consécutif, la hausse des prix et les incertitudes conjoncturelles freinant la demande même si les perspectives des entreprises s'améliorent un peu, montrent lundi les résultats définitifs de l'enquête mensuelle de S&P Global auprès des directeurs d'achats.

L'indice sectoriel PMI a reculé à 46,1 après 46,5 en octobre. Une première estimation publiée le mois dernier l'avait donné à 46,4.

La conjonction entre une inflation élevée et des perspectives économiques incertaines pèse sur les dépenses des ménages comme sur l'investissement des entreprises, explique Phil Smith, directeur économique et associé de S&P Global.

"Il en résulte qu'une contraction du PIB au quatrième trimestre reste à l'ordre du jour", ajoute-t-il.

L'indice PMI composite, qui réunit le secteur des services et celui de l'industrie manufacturière, s'est néanmoins légèrement redressé, à 46,3 après 45,1 en octobre, mais il est légèrement inférieur à l'estimation "flash", qui l'avait donné à 46,4.

Le fait que les réserves de gaz allemandes soient pratiquement pleines rassure les entreprises, explique Phil Smith, mais "l'économie est à la merci de la météo et le rationnement du gaz reste une possibilité si l'hiver est inhabituellement froid".

(Rédigé par Rachel More, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();