Téléchargez
notre application
Ouvrir

Japon : La BoJ prévoit un nouveau programme pour la lutte contre le changement climatique

reuters.com  |   |  330  mots
Japon: la boj prevoit un nouveau programme pour la lutte contre le changement climatique[reuters.com]
(Crédits : Kim Kyung Hoon)

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a annoncé vendredi qu'elle allait lancer un nouveau programme visant à fournir des fonds aux institutions financières qui investissent ou accordent des prêts pour des activités de lutte contre le changement climatique, une décision surprise qui souligne l'attention croissante que les banques centrales portent à ce sujet.

La banque centrale japonaise prévoit de lancer ce programme d'ici la fin de l'année et en publiera les grandes lignes lors de sa prochaine réunion de politique générale en juillet.

"Les questions liées au changement climatique pourraient avoir un impact extrêmement important sur l'activité économique, les prix et les conditions financières à moyen et à long terme", a déclaré la BoJ dans un communiqué.

"Soutenir les efforts du secteur privé du point de vue de la banque centrale contribuera à stabiliser l'économie à long terme", a-t-elle ajouté.

Comme prévu, la banque centrale japonaise a maintenu ses objectifs de contrôle de la courbe des taux fixés à -0,1 % pour les taux d'intérêt à court terme et à environ 0% pour les rendements obligataires à 10 ans.

La banque centrale a également décidé de prolonger de six mois la date limite de septembre pour les programmes d'achat d'actifs et de prêts mis en place l'année dernière pour acheminer des fonds vers les entreprises touchées par la pandémie de coronavirus.

L'économie japonaise s'est contractée de 3,9% en rythme annuel au premier trimestre et ne devrait connaître qu'un rebond modeste, voire aucun, au cours du trimestre actuel, les mesures restrictives instaurées pour lutter contre l'épidémie de coronavirus pesant sur la consommation.

En mai, les prix à la consommation de base ont augmenté de 0,1% par rapport à l'année précédente, marquant la première hausse en glissement annuel depuis mars 2020, mais restant très éloignés de l'objectif de 2% de la BoJ.

(Leika Kihara and Tetsushi Kajimoto; version française Camille Raynaud)