Asie hors Japon : Chine et petites valeurs en vedette

 |   |  229  mots
C'est Aberdeen Asset Management, un gestionnaire d'actifs d'origine écossaise, qui se distingue dans la catégorie des fonds investis sur les actions de la zone Asie-Pacifique.

Présent en Asie depuis le début des années 1990, le groupe a développé une forte expertise sur les petites et moyennes capitalisations de la région. Il la met aujourd?hui en pratique via le fonds Aberdeen Global Asian Smaller Companies qui décroche la première place. Natixis Pacific Rim Equities réalise quant à lui la meilleure performance annualisée sur cinq ans, soit 18,96 %. à sa suite, le fonds Schroder ISF Emerging Asia fait la part belle à la croissance chinoise via une forte allocation sur Hong Kong et Taiwan. Un choix d?allocation géographique partagé par de nombreux gérants qui restent optimistes quant aux perspectives à long terme. « Il devrait y avoir un accroissement des flux de capitaux vers les marchés émergents au cours des dix prochaines années, les investisseurs ayant réalisé qu?ils pouvaient y acheter de meilleurs titres à des prix plus intéressants que dans les pays développés », estime Mark Mobius, dont le fonds Templeton Asian Growth a bondi de 96,78 % sur la seule année 2009. Un record presque égalé par HSBC GIF Asia ex-Japan Equities Small Companies dont la valeur s?est appréciée de 96,51 % grâce, ici encore, à des prises de position sur de petites entreprises de la zone. Une preuve de plus que ces marchés émergents atteignent aujourd?hui un nouveau degré de maturité !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :