Accord de principe sur les retraites complémentaires

La majorité des syndicats a accepté l'accord après les nouvelles propositions du Medef, et ce, malgré l'opposition de la CGT et FO.

1 mn

(Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

Le patronat et les syndicats réformistes ont conclu vendredi un accord de principe pour redresser les finances des retraites complémentaires des salariés en incitant ces derniers à travailler plus longtemps par un système de bonus-malus.

Ils se retrouveront le 30 octobre pour finaliser l'accord, a-t-on précisé de source syndicale.

Malgré une nouvelle révision à la baisse des décotes envisagées par le Medef et un geste supplémentaire en matière de cotisations patronales, les négociateurs de la CGT et de FO ont estimé que ces propositions restaient inacceptables.

Mais les représentants de la CFDT, de la CFTC et de la CFE-CGC ont décidé de soutenir l'accord.

Lire aussi notre papier d'analyse:

Retraites complémentaires, un accord se dessine... et les pensions baisseront

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 17/10/2015 à 8:41
Signaler
Il s'agit là ! à la fois du meilleur et du plus pérenne et raisonnable compromis. Il manque toujours un troisième niveau à la retraite : genre Préfond dont bénéficie les fonctionnaires. Un troisième étage Obligatoire, souscrit par l'entreprise Grande...

à écrit le 17/10/2015 à 8:40
Signaler
On parle d’un système de retraites, mais il ne finance pas les retraites des jeunes générations… Par ailleurs, peut-on expliquer la stagnation voire la baisse du niveau de vie qu’on a en Europe, il ne s’observe pas en Allemagne mais dans de nombreux ...

à écrit le 16/10/2015 à 23:43
Signaler
la fonction publique , les régimes spéciaux , les intermittents , les élus sont le chancre de la France . Hollande en fait partie et trahit l'équité due aux vrais travailleurs . Aux régionales il faut tout faire pour virer ces socialos profiteurs .

le 17/10/2015 à 8:48
Signaler
ils n'ont effectivement pas l'air d'etre concernes par les reformes! quand on entend que la sncf coute a elle seule 4 milliards par an........

le 17/10/2015 à 9:21
Signaler
@aux voleurs: assez d'accord, ce sont en effet ces gens qui coûtent un maximum sans l'avoir vraiment mérité :-)

à écrit le 16/10/2015 à 23:19
Signaler
le privé va donc bosser plus longtemps pour 50 % voire 60 % du dernier salaire en pension et paye également les retraites des ponctionnaires qui eux , partent avant 60 ans ... c'est cela l'équité républicaine Monsieur .

à écrit le 16/10/2015 à 22:34
Signaler
Honte à nos parents qui ont vidés les caisses de retraites départ à la retraite 60 ans, voir 58 ans ou 56 ans avec calcul sur les 10 meilleurs années de cotisations, et 37 ans 1/2 de cotisations. Ha ils en profitent de la retraite, les voyages, les b...

à écrit le 16/10/2015 à 20:58
Signaler
Ce que je remarque la CFDT accepte tout le temps les mauvais coups donnés aux régimes de retraites , comme pour le régime général au début des années 2000 avec des pénalités sanctionnant tous ceux victimes de crise sociale et de l'éviction des ouvri...

à écrit le 16/10/2015 à 20:23
Signaler
Pour les retraites, on pourrait imaginer des économies par éparpillement alors qu’on ferait du traitement social. On publie dans la presse ce qui s’appelle un pib par habitant en ppa en $ constant 2000 à Chère Brooke qui n’est pas cher Wood, on impor...

à écrit le 16/10/2015 à 20:20
Signaler
De toute façon la CGT et FO car ils s'agit des non signataires ne prêchent que pour les fonctionnaires ou entreprise d'Etat, Leurs membres ne cotisent pas à ces régimes. La CGT et FO se moquent des salariés du privés où ils ne sont que très peu repré...

à écrit le 16/10/2015 à 20:20
Signaler
qui a volé 6 milliards d euros en 2010 des régimes arrco et agirc ? les mêmes qui signent aujourd hui y compris le patronat !on fera payer cela dans les urnes .

le 16/10/2015 à 23:01
Signaler
Oui mais après ?

à écrit le 16/10/2015 à 19:28
Signaler
Toujours divers régimes diverses et variés, des niches retraite en veux tu en voilà (fonctionnaires, régimes spéciaux, élus) et toujours le privé qui trinque. Égalité entre régimes = 0 j'oublie son nom.... Solidarité inter régimes = seul le privé pa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.