Acte VIII des "Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir de la mobilisation

Près de 50.000 "Gilets jaunes" ont été recensés dans toute la France samedi pour la huitième journée de protestation, contre 32.000 la semaine dernière. Des heurts ont éclaté dans la capitale et dans plusieurs villes de l'Ouest. "Justice sera faite", a promis le chef de l'Etat Emmanuel Macron.
(Crédits : JEAN-PAUL PELISSIER)

Après la trêve des fêtes de fin d'année, la mobilisation des "Gilets jaunes" est repartie à la hausse samedi 5 janvier pour l'Acte VIII. Sur l'ensemble de la journée, 50.000 "Gilets jaunes" ont été recensés à travers le pays selon la police, contre 280.000 au plus fort de la mobilisation mais 32.000 la semaine dernière, a déclaré sur LCI le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Ce dernier a également précisé que plus de 56.000 membres des forces de l'ordre étaient mobilisés samedi.

Sur les pancartes arborées par les manifestants, dont beaucoup réclamaient des référendums d'initiative citoyenne (RIC), les slogans suivants ont été écrit : "Macron, toi et la clique, tous au smic", "Macron prix Nobel du mépris", "Indignez-vous : trop de taxes, trop de suicides, trop de SDF. Réveillez-vous", "Le roi Macron donne des miettes aux gueux".

La mobilisation des "Gilets jaunes" a parfois viré à l'affrontement avec les forces de l'ordre, suscitant l'indignation du chef de l'Etat. "Une fois encore, une extrême violence est venue attaquer la République - ses gardiens, ses représentants, ses symboles", a réagi Emmanuel Macron sur Twitter en fin de journée.

Ministère attaqué avec un engin de chantier

Parmi les incidents ayant émaillé la journée, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a dû être évacué de ses bureaux rue de Grenelle à Paris après une intrusion de "Gilets jaunes" qui ont défoncé la porte du ministère avec un engin de chantier. Une enquête est ouverte, selon le parquet de Paris. "S'attaquer à un ministère, c'est s'attaquer à notre bien commun, la République. Les auteurs de ces actes inqualifiables sont des ennemis de la démocratie", a-t-il commenté sur Twitter.

Toujours à Paris, quelques heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont également éclaté non loin du musée d'Orsay, où une péniche a été incendiée. Des dégâts ont aussi été constatés sur le boulevard Saint-Germain où des voitures, des scooters et du mobilier urbain ont été vandalisés et incendiés. La tension était palpable en début de soirée sur l'avenue des Champs-Elysées. Dans la capitale, la préfecture de police a recensé 3.500 manifestants. Selon la préfecture, 24 personnes ont été interpellées.

Les radicaux "nuisent à cette mobilisation légitime"

Des échauffourées ont aussi éclaté entre forces de l'ordre et "Gilets jaunes" samedi dans plusieurs villes de l'Ouest dont Caen, Nantes et Bordeaux, tandis qu'à Rennes, un groupe de manifestants a cassé une porte d'accès à la mairie.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a assuré que ce mouvement n'était "pas représentatif de la France". Il a également insisté sur la "détermination" du gouvernement face à cette contestation qui fait vaciller l'exécutif depuis un mois et demi.

"Nos institutions sont solides. Notre détermination est totale face à ceux qui attaquent, brûlent ou brutalisent" a-t-il écrit sur Twitter.

Le secrétaire d'Etat Laurent Nuñez a pour sa part évoqué sur le plateau de BFM TV des "débordements de factieux extrêmement violents" émanant d'individus qui "cherchent à faire tomber la démocratie."

"Nous devions assister aujourd'hui à une manifestation pacifique à Paris, et les plus radicaux s'emploient, une fois de plus, à nuire à cette mobilisation légitime", a regretté Jacline Mouraud, une des figures de ce mouvement protéiforme qui a ciblé la hausse du prix des carburants avant de porter des revendications plus larges.

(avec agences)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 111
à écrit le 08/01/2019 à 20:00
Signaler
Etranges comme chiffre 50000 manifestant et 57000 policiers? On aurait pas cru au vu des video que les policiers étaient plus nombreux que les manifestant... Ils étaient où?

à écrit le 07/01/2019 à 19:35
Signaler
Ce que les médias maastrichtiens aiment par-dessus tout, c'est ce qu’ils reprochent à leurs ennemis: l'amalgame. Ces temps-ci, chacun le voit dans les journaux, radios et télés du système: une seule hirondelle morveuse fait pour cette engeance le pri...

à écrit le 07/01/2019 à 19:08
Signaler
Combattons la dictature en marche et ses sbires; sauvons la République tant qu'il est encore temps !

à écrit le 07/01/2019 à 18:15
Signaler
des extrêmes et des populistes ! S’il vous plaît allez squatter d’autres forums, vos écrits menaçants (Gillette02 : Kalachnikov...), partisans (Gedeon et l’UPR), et extrémistes (Bégonia et la ligue italienne maintenant..) ne convaincront personne ...

le 07/01/2019 à 19:14
Signaler
C'est le problème, le vernis c'est comme le rimmel qui coule sauf que lui il devient craquelé! Le roi est nu son rimmel dégouline, ses armoiries et le peuple aussi ! Sa perruque, les poudrés de la télé, les ridicules des plateaux, fake !! Tout es...

le 08/01/2019 à 9:15
Signaler
@Over Les lecteurs réguliers ont un minimum de vernis..." ils peuvent aussi être comme les trois singes ; sourds ,muets, aveugles. Quant aux institutions et à la Constitution toutes deux sont à revoir, en particulier la représentativité. Quand on vo...

à écrit le 07/01/2019 à 16:57
Signaler
Scandale diplomatique et gifle monumentale adressée à Macron : par la voix de ses deux vice-présidents du Conseil, Matteo Salvini et Luigi Di Maio, le gouvernement de coalition italien a affirmé ce 7 janvier son soutien clair et net aux Gilets jaunes...

à écrit le 07/01/2019 à 16:32
Signaler
L’UPR met solennellement en garde les Français contre le régime Macron qui piétine les libertés fondamentales, notamment le droit de manifester, et qui, par son jusqu’au-boutisme, son sentiment de toute-puissance et son mépris de la réalité, met de p...

le 08/01/2019 à 1:46
Signaler
mais comme Mr Macron est incapable de réflechir, nous allons droit vers l'"effondrement de ce pays !!!

à écrit le 07/01/2019 à 16:30
Signaler
L'Italie est avec nous, franchissez les frontières et achetez des armes, approvisionner la région paca, des kalachnikovs c'est pas cher, les italiens sont proches des russes, allez les jaunes !

le 08/01/2019 à 1:47
Signaler
c'est l'autre Europe qui se soulève !!!!! BRAVO en avant !!!!!

à écrit le 07/01/2019 à 15:50
Signaler
@krone: « ils ont mal travaillé et nous enfoncent dans une crise économique sans précédent . Ils sont complètement en dehors de la plaque sur ce qu'il faudrait faire en économie. » Ben non justement, les voyants commençaient à basculer au vert depui...

à écrit le 07/01/2019 à 15:38
Signaler
L' état hors sol parfaitement découplé des électeurs car répondant aux souhaits d'une oligarchie du 1 % à travers une élection où vous fabriquez l' opinion est la première marche vers l' état déliquescent de notre ..démocratie post traité de ...

à écrit le 07/01/2019 à 15:19
Signaler
sur les événements Gilets Jaunes IL CONVIENT DE RELATIVISER * Pendant que nos Militaires défendent la France avec un grand courage dans des conflits armés ou les belligérants tirent à balles réelles, à coups de missiles, etc les forces de l'or...

à écrit le 07/01/2019 à 14:03
Signaler
Des policiers débordés et épuisés, des gilets jaunes désespérés et des casseurs ultra violents, bienvenue dans la France d’Emmanuel Macron. Le criminologue Xavier Raufer nous livre ses observations sur la gestion de la crise… https://www.breizh-info...

à écrit le 07/01/2019 à 13:11
Signaler
Qu'il redonne la parole au peuple, car ils ont mal travaillé et nous enfoncent dans une crise économique sans précédent . Ils sont complètement en dehors de la plaque sur ce qu'il faudrait faire en économie . Il va bien falloir se rendre compte que c...

à écrit le 07/01/2019 à 12:56
Signaler
Justice de classe, une seule reponse : le bolchevisme radical armé jusqu'aux dents et la musique préférée des classes populaires : les orgues de Staline!

à écrit le 07/01/2019 à 12:42
Signaler
Macron élu avec sa clique de 308 députés pour 5 ans joue "force et détermination" et se prépare à modifier la République à la hache comme il l'a annoncé dans son discours au congrès 2018: moins de représentants élus, pas de démocratie participative. ...

à écrit le 07/01/2019 à 12:08
Signaler
Que de contre-vérités jetées dans ces forums, c'est hallucinant et fait peur à lire ! Soit les personnes sont mal informées ou manipulées. Soit elles cherche à manipuler l'opinion en envahissant les forums de journaux cibles. C'est sûrement un peu d...

le 07/01/2019 à 17:33
Signaler
Macron ne représente absolument pas le peuple Français malgré une fausse démocratie a un système a deux tours. Chaque État a la responsabilité de créer des emplois en France, de garantir un revenu de base quelque soit la situation de la personne t...

le 08/01/2019 à 1:28
Signaler
Ben oui, Mr Macron est notre président, mais son premier ministre je n'ai pas voté pour lui, et quand il y a un pépin on change de gouvernement, ça satisfait tout le monde, on repart de zéro et on reconstruit après, mr Macron mal entouré manque visib...

le 08/01/2019 à 9:31
Signaler
@ reponse de pemmore: Schiappa 1er ministre ? Vous révez ! il n'y a pas plus dogmatique et incompétente

à écrit le 07/01/2019 à 11:10
Signaler
se souvenir tout simplement que la politique d en marche a perdu le monopole du coeur des français

à écrit le 07/01/2019 à 10:53
Signaler
Il n'y a pas les bons et les méchants. Les gilets jaunes doivent endosser leur responsabilité face aux facétieux. Mais leur complicité n'est que trop évidente. Le pouvoir doit être plus résolu face aux émeutiers. La majorité dite silencieuse ne le re...

le 07/01/2019 à 12:54
Signaler
On t'attends le bourgeois, tu vas prendre cher!

à écrit le 07/01/2019 à 10:41
Signaler
En parlant de justice : Des juges sont-ils entrés en rébellion contre les ordonnances de septembre 2017 sur le code du travail ? Pour la deuxième fois en quelques jours, un tribunal a estimé contraire aux engagements internationaux de la France un...

le 07/01/2019 à 12:11
Signaler
Bien vu :"Prud’hommes : le plafonnement des indemnités jugé contraire au droit international" https://www.latribune.fr/economie/france/prud-hommes-le-plafonnement-des-indemnites-juge-contraire-au-droit-international-802905.html#awaitingComment1934526

à écrit le 07/01/2019 à 10:22
Signaler
Justice sera faite, où, quand, comment tant il semble que le gouvernement dans son entier, hier représenté par BLM courant les plateaux télé, ne semble pas convoquer la résolution des problèmes qui sont la génèse des Gil...

à écrit le 07/01/2019 à 10:04
Signaler
Justice sera faite ? On peut en douter. Beaucoup d'arrestations, un peu moins de gardes à vue, encore moins de présentations à la justice et dans ces cas là c'est relaxe, sursis, petites peines jamais exécutées ou encore TIG qui ne servent à rien. Ah...

à écrit le 07/01/2019 à 9:13
Signaler
MACRON dit que justice sera rendue; je pose la question aux constitutionnalistes: le Parlement (les deux chambres réunies) ne devrait-il pas décider d'une commission spéciale pour déterminer à qui revient la responsabilité de la situation présente? U...

à écrit le 07/01/2019 à 9:03
Signaler
Qui c'est qui le conseille en communication notre président ? Parce qu'il ne nous expose que des provocations là au final non ? Est- il bien en état de gouverner cet homme là ? La rage empêche la clairvoyance.

à écrit le 06/01/2019 à 23:08
Signaler
D'accord pour condamner les violences ,inadmissibles en République .Les deux régiments d'infanterie de la Garde Républicaine sont toujours là et je n'ai aucun souci .Ceci dit le modèle allemand où l'équivalent de pôle emploi impose un travail dans un...

à écrit le 06/01/2019 à 20:39
Signaler
il n y qu un facon de tuez le capitalisme des impots des impots et toujours des impots/// KARL MARX/// QUE L ON METTE LES PATRONS ET LES ELUES POLITIQUE AUX SMIC ET ON LES VERRAIS RAPIDEMENT SUR NOS ROND POINT AVEC DES GILETS JAUNES???

à écrit le 06/01/2019 à 19:13
Signaler
Macron ferait mieux de nourrir son peuple au lieu d'être complètement soumis a Bruxelles ou a des produits made in China. La France c'est pas le Pérou, le Burkina Fasso, ou la Roumanie. La France c'est la France. Il n' y a pas 36 000 solutions: Soi...

le 06/01/2019 à 21:43
Signaler
Cher Monsieur, la responsabilité de vous nourrir vous incombe à VOUS et non pas à un quelconque Président. C'est typique de la mentalité "gilet jaune" ça: tout attendre de l'autre, que ce soit le riche qu'il faut tondre ou l'Etat qui doit vous donner...

le 06/01/2019 à 23:47
Signaler
Qui est méprisant? "La France c'est pas le Pérou, le Burkina Fasso, ou la Roumanie." ??? Vous croyez que la France est une grande nation et le sera toujours juste parce que c'est la France??? Les pays cités ci-dessus vont rapidement avoir de meilleur...

le 07/01/2019 à 10:11
Signaler
"Stop a cette Europe corrompu et seulement financière." Ceux qui critiquent l'Europe et veulent en sortir sont ceux qui semblent en profiter le plus comme en témoignent les enquêtes judiciaires en cours. L'argent de l'Europe n'a pas que des inconvéni...

le 07/01/2019 à 10:12
Signaler
"Soit nous créons une Europe avec le même SMIC" Pour l'instant c'est l'application de la loi travail imposée aux salariés par les GOPE (Grandes Orientations de Politique Économique fixées par la Commission européenne). Nouvelle journée de conte...

le 07/01/2019 à 13:33
Signaler
La France c'est la France, L''Allemagne c'est l'Allemagne. ça vole très très haut chez les penseurs des gilets jaunes. Ce n'est pas avec cette mentalité d'assistance permanente et de recherche de bouc émissaires qu'on va faire avancer le pays.Ce n'es...

à écrit le 06/01/2019 à 18:24
Signaler
En partant du fait que le peuple est souverain mais que le pion de Bruxelles la recherche dans l'administration hors sol qu'est l'UE; implique la traîtrise du pouvoir en place! La manière de l'élection, par défaut, de Mr Macron ne fait que confirme...

à écrit le 06/01/2019 à 18:08
Signaler
Le peuple Français se battra jusqu'au bout pour la réduction des inégalités de richesses, la proportionnelle a 100%, le RIC avec 900 000 signatures vérifiées. Trop de suicides, de Burn-Out, de SDF, de manque de nourriture, emplois licencié malgré un...

le 06/01/2019 à 18:41
Signaler
Sommes en camping car pour 3 mois au Maroc nous ne rentrons plus en france transfert de nos biens mobiliers et immobiliers au Maroc ont pleurent notre pays qui vat basculer dans le populiste

le 06/01/2019 à 20:21
Signaler
@retraité, pas de problème, on vous attend pour venir soigner votre cancer ou vos problèmes cardiaques.

le 06/01/2019 à 23:54
Signaler
Alors pourquoi ne pas se mettre autour de la table et discuter de la mise en place de solutions? C'est mieux que d'aller bruler des pneus et casser du flic.

à écrit le 06/01/2019 à 18:02
Signaler
1°) La mobilisation ne faiblit plus, elle semble même se renforcer 2°) Les français restent solidaires à 55% des gilets jaunes et souhaitent qu'ils continuent. près de 8 sur 10 veulent le retour de l'ISF, ce qui valide totalement la demande de justi...

le 07/01/2019 à 9:38
Signaler
50000 manifestants, c'est pas loin de pas grand-chose. Même si pas mal d'autres comprennent, ça ne veut pas dire qu'ils supportent. Les GJ ont fait reculer le gvt sur les revendications initiales et c'est un succès. Qu'ils s'arrêtent là, Macron a c...

le 07/01/2019 à 12:52
Signaler
certes, 50 000 c'est pas énorme... mais si c'était rien, le gouvernement ne serait pas hystérique et ne se lancerait pas dans des opérations d'enfumage à grande échelle (grand débat...). Je vous rejoins sur le RIC, mal foutu et mal utilisé ce sera...

à écrit le 06/01/2019 à 17:58
Signaler
Les Français qui refusent de se laisser exploiter sont donc des "fainéants" aux yeux du président des riches. Le peuple Français est Payé avec des salaires misérables et une dépression psychologique et physique qui augmente de jour en jour. On lais...

le 07/01/2019 à 10:02
Signaler
"Le sort de l'ouvrier français, il n'est pas très drôle le sort de l'ouvrier breton il est encore pire" disait la chanson d'un pseudo barde breton dans les années 70. Votre vision misérabiliste de la France montre que vous avez lu Zola ou Dickens; le...

à écrit le 06/01/2019 à 17:51
Signaler
à cette heure, ils nous gonflent tous avec la porte, prenez la porte... La porte de Griveaux, on s'en fout ce qui est plus grave c'est quand dans notre pays pour la fête de l'Ephinanie beaucoup d'enfants n'ont pas mangé des galettes car elles sont t...

le 06/01/2019 à 23:59
Signaler
C'est ne pas pouvoir manger de galette des rois qui vous scandalise? Vous savez que des centaines de millions de personnes meurent de faim dans le monde? Vous imaginez si on leur raconte que les français se plaignent de ne pas pouvoir se payer une g...

à écrit le 06/01/2019 à 16:49
Signaler
incarnez un gilet jaune, un flic ou un député et parcourez la France à la recherche de nouveaux adversaires. Attention aux boss de fin de samedi. Débloquez en fin de jeu 4 ultimes adversaires : l’abominable Griveaux, la torride Schiappa, le lénifian...

à écrit le 06/01/2019 à 16:38
Signaler
En ces temps troubles, les français doivent se réunir autour des valeurs. Faisons appel aux valeurs, il n’y a plus d’autre solution à part une taxe peut-être.

à écrit le 06/01/2019 à 16:37
Signaler
L'état trop Gourmand a dépassé les limites en terme de ponction sur le peuple induisant une réaction dépassant aussi les limites, chacun joue les effarouchés mais chacun a très bien compris la situation. Pas de quoi faire vaciller la république qui ...

à écrit le 06/01/2019 à 16:13
Signaler
Quelle chance exceptionnelle que ce mouvement contestataire pour Macron de prendre de réelles mesures pour faire reculer le rôle de l'état dans la vie publique, en reduire la folle gabegie et se donner des marges de manoeuvre afin de baisser drastiqu...

le 06/01/2019 à 22:41
Signaler
Si on baisse les prélèvements obligatoires,on augmentera les dépenses obligatoires:retraite privée,santé privée,et les cotisations seront récoltées par les compagnies d'assurance et les fonds de pension.Cette histoire de prélèvements obligatoires tro...

à écrit le 06/01/2019 à 15:45
Signaler
Acte VIII des "Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir de la mobilisation ce qui transpire dans les diners en ville et dans les chômières, c'est que nous sommes de plus en plus nombreux à trouver que les violences sont surjouées et " EN MÊME TEMPS ...

le 06/01/2019 à 16:26
Signaler
Bjr. Je ressens les choses comme vous. Ce qui est frappant (sans jeu de mots déplacé) c'est la passivité des CRS qui semblent se désintéresser de leurs collègues en grande difficulté. Alors qu'il est possible de neutraliser les agresseurs (voir le b...

le 06/01/2019 à 16:51
Signaler
Encore un complotiste, décidément les partisans de ces manifestants ne nous aurons rien épargné et particulièrement pour justifier leurs débordements.

le 06/01/2019 à 18:19
Signaler
@Oriolus "Ce qui est frappant (sans jeu de mots déplacé) c'est la passivité des CRS qui semblent se désintéresser de leurs collègues en grande difficulté". Pas toujours : Un commandant de police a été filmé en train de frapper deux personnes ...

à écrit le 06/01/2019 à 13:54
Signaler
Curieux ce soutien implicite des médias à un mouvement dont les leaders si par malheur arrivaient au pouvoir les priveraient de toute liberté d'expression.

le 06/01/2019 à 16:29
Signaler
@juv Les médias, notamment les low cost sont creux, donc dès qu'ils ont un sujet à se mettre sous la dent, ils l'entretiennent pour faire fructifier leur fond commerce très limité, un jour après l'autre. Mais s'ils le font, c'est bien qu'ils ont de...

le 06/01/2019 à 19:03
Signaler
C' est un poil surjoué dans votre bouche, non ...? Quand on a parle casse, on tient là le moyen d' évacuer les revendications.

à écrit le 06/01/2019 à 13:45
Signaler
Aujourd'ui sur une chaîne de télé, nous avons le ministre de l'économie qui nous dit que cela ne sert à rien de réduire le nombre de députés, le rétablissement de l'ISF. C'est quoi, son budget; c'est faire tout supporter au petit peuple. quand on tie...

à écrit le 06/01/2019 à 13:42
Signaler
Ce qu'il faut retenir : RIEN .

à écrit le 06/01/2019 à 13:23
Signaler
On ne va pas attendre le mois de Février pour remplir les frigos. Vite de nouvelles élections vu l'incompétence profonde de ce gouvernement ou sinon une bonne révolte. Que le gouvernement commence déjà par diviser par deux les salaires de Ministres...

le 06/01/2019 à 13:44
Signaler
Travailles pour ça et dès l'école .

le 06/01/2019 à 14:09
Signaler
@Frigo, OK on change de gouvernement mais j'ai une question: que pensez-vous de l'UE ? Êtes vous prêt á quitter l'euro ? Parce que vous pourrez changer de gouvernement tous les 18 mois, votre frigo sera toujours vide.

le 06/01/2019 à 15:43
Signaler
Votre remarque me fait sourire dans un pays où 50% des habitants ne paient pas l'impôt sur le revenu et où la redistribution est une des plus importantes de la planète et où la durée légale du travail est une des plus courtes. Allez voir ailleurs com...

le 06/01/2019 à 19:12
Signaler
@mjj Comment voulez-vous qu' ils paient l' impôt alors qu' on a délocalisé leurs usines à l' est pour le seul bénéfice du 1 % ? Voyez comment c' était avant l' UE et revenez dans le débat... http://www.politologue.com/videos/video.C...

à écrit le 06/01/2019 à 13:10
Signaler
Ministère attaqué, un engin de chantier opportunément présent avec la clé sur le contact (les individus ont pu le démarrer facilement), des manifestants qui déambulent en nombre rue de Grenelle (où se situe un grand nombre de ministères) sans aucune...

le 07/01/2019 à 0:07
Signaler
J'adore cette façon de renverser les responsabilites. Dire que c'est la faute de la police c'est un peu comme dire que ce n'est pas le violeur qui est coupable de viol mais la femme portant une jupe...Ou dire que ce n'est pas celui qui a lance un coc...

à écrit le 06/01/2019 à 13:07
Signaler
Le pt'it macron est l'ami de Benalla . Il faut le virer et sabrer les gilets jaunes . Vive e la république .

à écrit le 06/01/2019 à 12:46
Signaler
Il y a urgence de reconnaître le vote blanc.

le 06/01/2019 à 13:53
Signaler
Pourquoi ? C'est le vote blanc qui va gouverner , vous êtes trop drôle .

le 06/01/2019 à 15:45
Signaler
C'est juste le blanc. A part la plaisanterie, reconnaissons-le mais ça m'étonnerait que ça fasse avancer le schmilblic

le 06/01/2019 à 18:02
Signaler
Derrière l’expression « reconnaître le vote blanc » se cachent différentes réalités. Le simple fait de distinguer blanc et nul, comme en France, est une première étape. C’est aussi le cas au Costa Rica ou au Brésil. L’Espagne considère les votes blan...

le 07/01/2019 à 20:09
Signaler
Le remplaçant de Manuel Valls à la mairie d'Ivry est élu avec 18% des voix, moi ca m'interpelle, si il fallait passer 50% du collège électoral il suffirait de refaire une élection en changeant les candidats. Maintenant il faut que les gens se bougent...

à écrit le 06/01/2019 à 12:44
Signaler
La mère de toutes les violences est la violence sociale subie , l'avenir , la vie n'est plus pérenne pour ses enfants et le travailleur même . Toutes les révolutions et rebellions en découlent et opposer l'odre et la justice en punition fait que l'on...

le 07/01/2019 à 0:12
Signaler
Ou comment justifier n'importe quoi et n'importe quel acte de violence.

à écrit le 06/01/2019 à 12:29
Signaler
Rien à en retenir, passez à autre chose.

à écrit le 06/01/2019 à 12:21
Signaler
moi qui suis le patriarche de la famille,quand il y a un différent j’apaise et je conseille sans aggraver la situation..... je suis outré de voir que le père de la France( MACRON) insulte ses citoyens le porte parole également... j'ai voté pour cet h...

le 06/01/2019 à 13:55
Signaler
Vous vous êtes complètement défoncé , en quoi le président Macron insulte la France .

le 06/01/2019 à 14:17
Signaler
@papiencolere, être aussi naïf á votre age...moi, je me suis abstenu au second tour et aujourd'hui je me régale...

le 06/01/2019 à 14:25
Signaler
Vos propos ne vont effectivement pas apaiser la situation.

à écrit le 06/01/2019 à 12:07
Signaler
Petite suggestion à F Asselineau qui dans une vidéo précédente proposait d'organiser des débats avec des GJ à la table du nouveau studio, il pourrait inviter Etienne Chouard qui a une cote certaine auprès des GJ. Cela devrait pouvoir se faire ca...

à écrit le 06/01/2019 à 11:31
Signaler
L' analyse des vœux de Macron par F. Asselineau le candidat du Frexit n' est pas simplement ..terrible mais aussi également vertueuse car elle remet le focus sur les vais sujets et enjeux .. https://www.upr.fr/actualite/francois-asseline...

à écrit le 06/01/2019 à 11:29
Signaler
Marre de cette anarchie. Les conséquences économiques sont déjà plus qu'importantes. .

le 06/01/2019 à 14:19
Signaler
@badaud, vous avez raison, retournons á notre préoccupation première: consommer.

à écrit le 06/01/2019 à 11:18
Signaler
Acte VIII des "Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir de la mobilisation Les Français retiennent que les Gilets Jaunes sont légitimes, ce sont des citoyens qui ont plein droit de se mouvoir dans les rues et sur les routes ; Les Français constat...

le 06/01/2019 à 12:02
Signaler
@Des evidences C'est bien de rendre le gouvernement et les politiques responsables de tout, mais vos proposez quoi. Et vous feriez quoi de mieux. Quelque chose me dit que vous n'en savez rien mais vous critiquez pour critiquer sans argumenter. Au ...

le 06/01/2019 à 15:14
Signaler
@ Nicolas le 06/01/2019 à 12:02 : Ce que les Français proposent et attendent : ** la dissolution de l'Assemblée Nationale et la démission de Macron * la fin de l'esclavage moderne qui engendre la très grande misère * la mise en garde a vu...

le 06/01/2019 à 15:24
Signaler
Et bien je serais assez tenté par cette expérience et si ca ne marche pas on s'adapte. 1) Représentativité  actuelle (des conseils municipaux à l’AE) inaudible et caporalisée. Désigner par tirage au sort 30 à 40 % de représentants pour des cessi...

à écrit le 06/01/2019 à 11:16
Signaler
tout cela est le résultat de la petite légitimité des gouvernants (18% des votants) qui mettent de l huile sur le feu sans écouter son peuple

le 06/01/2019 à 13:59
Signaler
Vous avez été briffé pour les 18 % , je vois ce chiffre dans tous les messages de contestataires ; pour moi Mr Macron a été élu avec 70 % des voix .

le 07/01/2019 à 20:14
Signaler
Et Chirac Elu avec 82%?? Bref, les citoyens ne veulent pas des extrêmes ce qui désigne le Roy dès le premier tour..

à écrit le 06/01/2019 à 11:07
Signaler
La V ème république est bien malade, elle ne produit plus que de petits monarques incapables malgré les pouvoirs exorbitants qu'ils possèdent à administrer la France correctement. Les gilets jaunes veulent faire évoluer notre constitution, une sort...

le 06/01/2019 à 12:06
Signaler
@BA Vous oubliez que le peuple a voté pour ces personnes que vous citez. Et si vous n'êtes pas satisfaits, vous fondez votre partie, et vous vous faites élire sur un programme on verra si vous êtes plus malin. La France est difficilement gouvernabl...

le 06/01/2019 à 13:20
Signaler
@Nicolas Les français ont voté pour le candidat fabriqué par l' oligarchie et malgré toutes les préventions demeurées ..confidentielles du candidat AsselINnau qui a disposé d"' 1 % de temps médiatique VS les 99 % de Macron, ça n' ...

le 06/01/2019 à 14:26
Signaler
@Nicolas, vous plaisantez ? 24 % au premier tour et vote de barrage au second...Macron s'est octroyé tous les droits en faisant fi de ce résultat. Le passage en force a explosé en vol !

à écrit le 06/01/2019 à 10:47
Signaler
Le cœur du problème concerne l'absence de justice sociale dans la répartition des richesses pour l'ensemble des pays occidentaux dont la France. Quand aux autorités qui minimisent les chiffres elles devraient se pencher sur ceux de la révolution du 2...

à écrit le 06/01/2019 à 10:44
Signaler
Ce que nous voulons est simple, suppression des conventions fiscales avec le Luxembourg, la Belgique et les pays bas pour les entreprises et les très grandes fortunes. La restitution sur 20ans des activités extractrices d impôts des paradis fiscaux e...

à écrit le 06/01/2019 à 10:39
Signaler
Mélenchon, Le Pen : il est temps de rentrer vos pitbulls. Parce que maintenant c'est au tour des vrais Citoyens de sortir dans la rue. Et ça ne sera pas sur la police qu'ils vont tirer mais sur vos casseurs, boxeurs et autres caristes amateurs. Et ça...

le 06/01/2019 à 13:27
Signaler
MLP et Mélanchon les deux fausses barbes du néolibéralisme bon teint qui sont les faux opposants cultes à Macron-des-GOPE, pensez donc que ces deux là rêvent de l' autre impossible UE! Si vous en doutez, demandez leur s 'ils signe...

à écrit le 06/01/2019 à 10:38
Signaler
Sur la tombe du quinquennat Macron: Un gilet jaune, la pauvreté, la faim, des yeux crevés, des mains déchirées, des lèvres tuméfiées, des dents cassées, des cris, des pleurs, des banderoles vengeresses, des Marseillaises tonitruantes, les instantané...

le 06/01/2019 à 12:48
Signaler
Ah que c'est beau! Digne de nos grands écrivains misérabilistes, style Hugo ou Zola. Sauf que c'est ridicule en 2019! Vos exagérations ne provoqueront que l'hilarité. Je pourrais parler d'économie, des méfaits de l'égalitarisme vers le bas que vou...

le 06/01/2019 à 13:22
Signaler
@aluytre N ' en faites pas trop car à forcer le trait, on finirait par ne plus vous croire .

à écrit le 06/01/2019 à 10:36
Signaler
Alors bien sûr, les médias déchaînés montent en épingle le coup de force du camion bélier, enfonçant la porte du ministère de Griveaux, puis repartant tranquillement. De qui s'agissait-il ? De 30 personnes, dont certaines seulement portaient un gile...

à écrit le 06/01/2019 à 10:33
Signaler
Ce qu'il faut en retenir c'est que le mouvement est très loin d'être mort. Qu'il n'a pas cessé d'exister malgré les fêtes. Que les manifestants (à distinguer des casseurs civils ou issus des rangs de la police, ça on en parle jamais bizarre) restent ...

à écrit le 06/01/2019 à 10:31
Signaler
Enorme .. Pas beaucoup de vrais gilets jaunes si tant est qu'il y en ait.. Je pencherais pour des appariteurs car il faut valider l' insurrection prononcé par Griveaux. Cet élément de langage est mentionné avec rébellion dans le traité de Lisbonne po...

à écrit le 06/01/2019 à 10:30
Signaler
ON peut aussi retenir la video de toulon avec un policier frappant un homme dos au mur un GRIVEAUX au langage provocateur .Les nombreuses consultations à la CAF et sur les simulateurs pour constater que beaucoup de personnes n'ont pas les droit...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.