La France va-t-elle laisser la place à la Chine en Nouvelle-Calédonie ?

La Nouvelle-Calédonie devra en quelque sorte choisir en décembre entre la France et la Chine, selon un rapport de l'Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire (IRSEM), intitulé "Les opérations d'influence chinoises, un moment machiavélien". Pékin a activé de nombreux leviers pour favoriser l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie.
Michel Cabirol

5 mn

La Chine lorgne notamment les mines de nickel de la Nouvelle-Calédonie
La Chine lorgne notamment les mines de nickel de la Nouvelle-Calédonie (Crédits : CC 2/00)

Paradoxes. Au moment où la France revendique depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron de grandes ambitions en Indo-Pacifique, la Nouvelle-Calédonie pourrait devenir en décembre indépendante... après trois référendums. Une aberration puisque les deux premiers, en 2018 puis en 2020, se sont pourtant déjà conclus par la victoire du non. A croire que les signataires des accords de Nouméa en 1998 voulaient quoi qu'il en coûte la victoire des indépendantistes jusqu'ici minoritaires.

En outre, au moment où l'Australie s'est très étroitement rapprochée des Etats-Unis dans le cadre du pacte AUKUS pour contrer la Chine en Indo-Pacifique, Pékin attend patiemment le départ de la France pour se déployer en Nouvelle-Calédonie (soit 13% de la Zone économique exclusive française), distante seulement d'un peu plus de 3.000 kilomètres des côtes australiennes. Avec l'alliance AUKUS, tramée dans le dos de la France, qui a été fortement et légitimement irritée par le Premier ministre australien Scott Morrison, Paris perd ainsi dans cette région un allié de premier plan dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays, qui a été renforcé en 2017. Résultat, Paris pourrait perdre dans cette région un point d'appui stratégique en Nouvelle-Calédonie ainsi qu'un allié incontournable, l'Australie.

"La question qui se pose, c'est celle de la perception qu'ont les Calédoniens de leur propre sécurité. Et une des questions incluses au fond dans le cadre du référendum, c'est si cette sécurité est mieux assurée au sein de la République ou en dehors", a analysé la ministre des Armées, Florence Parly, dans une interview accordée au "Monde".

Nouméa sous influence chinoise ?

La Nouvelle-Calédonie devra en quelque sorte choisir en décembre entre la France et la Chine, selon un rapport de l'Institut de Recherche Stratégique de l'École Militaire (IRSEM), intitulé "Les opérations d'influence chinoises, un moment machiavélien" et publié en septembre 2021. "S'il y a eu des soupçons d'ingérence chinoise dans le référendum de 2018 sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, et si Pékin suit de près la progression du camp indépendantiste confirmée par le référendum de 2020, c'est parce qu'une Nouvelle-Calédonie indépendante serait de facto sous influence chinoise", estiment les deux auteurs de ce rapport, Paul Charon, directeur du domaine "Renseignement, anticipation et menaces hybrides" de l'IRSEM depuis 2020, et Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, directeur de l'IRSEM depuis 2016. Le ton est donné.

Le départ de la France présenterait au moins deux intérêts majeurs pour Pékin. Selon ce rapport, la Nouvelle-Calédonie deviendrait "d'abord la clé de voûte de la stratégie d'anti-encerclement chinoise, tout en isolant l'Australie puisqu'en plus de Nouméa, Pékin pourra s'appuyer sur Port Moresby (capitale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, ndlr), Honiara (capitale des Salomon, ndlr), Port-Vila (capitale du Vanuatu, ndlr) et Suva (capitale des Fidji, ndlr). Ensuite, elle assurerait également à la Chine un approvisionnement en matières premières, notamment en nickel". "La Nouvelle-Calédonie qui fait de la France la 2e puissance mondiale en termes de minerai est dans la ligne de mire de Pékin", confirme Clara Filippi dans un rapport du CECRI. Une Nouvelle-Calédonie indépendante offrirait une incroyable valeur ajoutée à Pékin aussi bien sur le plan stratégique qu'économique.

Les leviers de la Chine

Comment Pékin manoeuvre pour avancer ses pions. "Il est dans l'intérêt de Pékin d'encourager des mouvements indépendantistes, pour récupérer des parts de marché ou fragiliser de potentiels adversaires", analysent les deux auteurs. C'est notamment le cas en Nouvelle-Calédonie. La Chine "déploie la même stratégie consistant à noyauter l'économie, se rapprocher des responsables politiques locaux, au travers de nombreuses associations d'amitié, voire des manipulations de l'information, pour encourager le sentiment indépendantiste qui est dans l'intérêt de Pékin, mais aussi les mouvements pacifistes", explique le rapport de l'IRSEM.

Pékin entretient notamment des relations avec l'élite politique et économique locale. Dans ce cadre, la Chine noyaute l'économie, en se rapprochant des responsables tribaux et politiques parce que c'est la méthode la plus efficace et la moins visible. "C'est notamment le rôle de l'Association de l'amitié sino-calédonienne, qui fait sur place un travail de Front uni, précise le rapport de l'IRSEM. On notera que sa présidente, Karine Shan Sei Fan, est une ancienne du cabinet du leader indépendantiste". En 2017, un an avant le premier référendum, Karine Shan Sei Fan avait invité l'ambassadeur de Chine en France qui, avec son épouse et des conseillers, a passé une semaine sur place : "Ils ont vu tout le monde, ils demandaient de quoi nous avions besoin : tourisme, aquaculture, tout ce qui était susceptible d'intéresser ils le proposaient", se souvient le député Philippe Gomès. Très clairement, la Chine se présente comme le père Noël avec au pied du sapin, les plus beaux cadeaux.

"La Chine, pour accroître son influence, utilise sa diaspora, c'est bien connu", explique Bastien Vandendyck, analyste en relations internationales, dans une interview accordée à Franceinfo. Ainsi, fait-il valoir, "cette diaspora et les associations qui la représentent, pour certaines, sont extrêmement proches de certains élus indépendantistes. C'est le cas de M. Wamytan par exemple, dont les deux derniers directeurs de cabinet sont d'éminents membres de l'Association d'Amitié Sino-Calédonienne".

Autre levier pour influer sur l'histoire de ces iles fragiles, les touristes chinois, les plus nombreux et les plus dépensiers. "En contrôlant le robinet à touristes, Pékin fait pression sur certains gouvernements étrangers. Il les utilise aussi pour faire passer des messages, comme appuyer ses revendications territoriales en mer de Chine méridionale", notent les deux auteurs. Enfin, "les influenceurs sont une autre catégorie prisée par la Chine, notamment les Youtubeurs occidentaux, utilisés pour relayer la propagande chinoise, quelles que soient leurs motivations (ils peuvent être contraints, achetés ou simplement séduits), et les universitaires étrangers, qui eux aussi ont des motivations diverses", estime le rapport de l'IRSEM.

Michel Cabirol

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 38
à écrit le 02/10/2021 à 11:04
Signaler
La vérité est que depuis 1998 les pouvoirs politiques droite comme gauche cherchent à se débarrasser de la nouvelle caledonie qui certes coûtent cher mais est aussi stratégique ( géographie zone. Économique nickel ) Quel manque d ambition lol d un a...

à écrit le 01/10/2021 à 17:02
Signaler
On va encore se faire avoir !!!

à écrit le 29/09/2021 à 16:18
Signaler
Si la Chine vous intéresse et si vous voulez mieux en connaître les réalités, il faut lire les quatre livres de Jean Tuan publiés chez C.L.C. Editions. Le premier "Mémoires chinoises" évoque la parcours de son père venu en France en 1929 depuis la Ch...

à écrit le 29/09/2021 à 7:45
Signaler
Vu qu'ils critiquent constamment la France et les Français ainsi que nos milliards dépensé et qu'ils s'imaginent qu'avec leur indépendance ils vont tous devenir riches oui nous devrions les laisser se débrouiller tout comme mayotte qui est un gouffre...

à écrit le 28/09/2021 à 18:57
Signaler
L'indépendance de la Nouvelle-Calédonie est une utopie : le choix qui se présente est soit de rester française, soit de se soumettre à la Chine ...!!!

à écrit le 28/09/2021 à 13:52
Signaler
nos dirigeants ont magouille des accord contraire a tous les droits une autre manière de dépouiller la pays ceci est une trahison

le 02/10/2021 à 10:52
Signaler
C est toute la classe politique française droite comme gauche depuis 30 1abs qui a pipé les modes .. je serai le gouvernement français je vendrai au plus offrant pour le désendetter … de toute façon avec 6 navires disponibles pour un l empire maritim...

à écrit le 27/09/2021 à 19:00
Signaler
heureusement il nous reste Mayotte et sa main d'oeuvre

le 28/09/2021 à 10:09
Signaler
Encore un gouffre financier pour que politiques et fonctionnaires fassent mumuse ?

le 28/09/2021 à 11:20
Signaler
@cheng Les intérêts d'une nation ne se réduisent pas à des dépenses! Sinon on peut aussi abandonner la Corse, voire la Creuse notamment....

à écrit le 27/09/2021 à 16:57
Signaler
Au fond, les kanaks sont désormais suffisamment émancipés pour savoir ce qu'ils veulent. Avec les Chinois, ils auront une forme de liberté à la Chinoise. Celle du PCC staliniste.

le 28/09/2021 à 13:39
Signaler
cela seras toujours mieux que la "liberté" a la macron! et l,imperialisme us le petit coq!

à écrit le 27/09/2021 à 16:02
Signaler
"la Nouvelle-Calédonie pourrait devenir en décembre indépendante... après trois référendums". Avec un confinement strict comme en ce moment prolongé jusqu'en décembre plus un couvre-feu entre 21 h et 5 h du matin comme aujourd'hui,ils font peut-êt...

à écrit le 27/09/2021 à 13:38
Signaler
Nos politiques vont encore trahir la France. Ils rêvent de mondialisation, de super puissance européenne, de grandeur et ils font tous pour cela mais ils vont finir seul sur le trottoir avec un gout amer d’amour au fond de la gorge. Le fondement d...

à écrit le 27/09/2021 à 13:26
Signaler
Moi, ce que j'en dis : a vouloir ménager les uns (Australiens) et les autres (Chinois), on se retrouve mickeys par les uns et bouffés par les autres. Un peu comme lorsqu'on veut vendre un bateau aux Russes et finalement les Polonais nous en dissuaden...

à écrit le 27/09/2021 à 11:57
Signaler
SI la Nouvelle- Calédonie décide son indépendance et se met sous influence de la Chine, ce sera un choix qu'il faudra respecter. Et que les néo calédoniens devront ensuite assumer

le 27/09/2021 à 13:33
Signaler
En effet ils peuvent regarder ce qu'il se fait en Afrique par exemple, il y a eu d'ailleurs un excellent documentaire sur LCP à ce sujet il y a quelques mois.

le 27/09/2021 à 14:33
Signaler
pas besoin d aller en Afrique, il suffit de regarder les oughours, hong kong, taiwan, les voisins de la mer de chine meridionale ect....

le 27/09/2021 à 14:44
Signaler
Pour le respect bien sûr, bien que ce soit le troisième referendum sur le même sujet en quelques années. Mais la France elle va perdre énormément et je ne parle pas militairement.

le 27/09/2021 à 14:51
Signaler
L'avantage du modèle africain est qu'il fait partie de la nouvelle politique économique mondiale expansionniste de la Chine, des partenariats sensés être de pair à pair donc oui ils feraient mieux de regarder ce bon documentaire de LCP. Ensuite nous ...

le 28/09/2021 à 13:42
Signaler
c,est sur que lcp est la voix comme tout les medias francais d,une objectivité a toute epreuve ou une usine a fakes news! moi j,est la reponse ;)

à écrit le 27/09/2021 à 11:10
Signaler
dans cette version il faudras revoir la constitution et inculper de haute trahison ceux qui inventer cette magouille

le 28/09/2021 à 11:24
Signaler
Les Accords de Nouméa qui ont acté ce processus ont été approuvés par référendum par le peuple français. Ca va faire beaucoup de monde à aligner au poteau....

à écrit le 27/09/2021 à 10:52
Signaler
@ teubé qui me colle en ces périodes électorales: "L'homme d('action roule comme roule la pierre, conformément à la stupidité de la mécanique." Nietzsche

à écrit le 27/09/2021 à 10:43
Signaler
Nos politiciens font tout pour perdre la Nouvelle Calédonie. 3 referendums en 3 ans , avec en plus un corps électoral bloqué en 1976 en raison des accords de Nouméa. Bref, les nouveaux arrivants depuis 1976 n'ont pas le droit de vote. Est-ce vraiment...

le 28/09/2021 à 11:11
Signaler
Je suis content de voir qu'il y a des gens qui sont pour le droit de vote des immigrés....

à écrit le 27/09/2021 à 10:01
Signaler
Les médias sont frappés de parano aiguë des qu'il ya le mot Chine dans le texte... pire que "ils sont partout" tellement manipulés qu'ils ne vérifient plus leurs sources ils font le compte rendu de L’OTAN bientôt de la CIA....

le 27/09/2021 à 11:40
Signaler
Ayant vécu dans la région indo-pacifique, je peux te dire que ce n'est absolument pas de la parano mais bien la réalité qui est d'ailleurs à l'inverse plutôt mal couverte par nos médias... La Chine est un pays prédateurs avec des méthodes de voyous. ...

le 28/09/2021 à 13:35
Signaler
tien un menbre de la la bande de gansters occidentaux qui pille la planete dont l,asie depuis des decennies qui accusent les autres d,etre des voyous l,hopital qui se fout de la charité

à écrit le 27/09/2021 à 9:25
Signaler
C'est bien le vrai enjeux du scrutin.. Il faut espérer que les Nouveaux Calédoniens en soient conscients. Les demandes d'indépendance de petits territoires ou provinces aboutissent la plupart du temps à changer de tuteurs mais quid de l'indépendance....

le 28/09/2021 à 13:37
Signaler
tu diras aux kanaks quand on les balader dans des cages dans les zoos humains comme a paris en 1931

à écrit le 27/09/2021 à 9:08
Signaler
La France est en solde, tout doit disparaitre, c'est une braderie organisé par notre oligarchie!

le 27/09/2021 à 10:01
Signaler
OrganiséE, non !? Je suis rassuré que le bon peuple ne se remette toujours pas en question et rejette sa bêtise sur ses "élites"...

le 27/09/2021 à 16:41
Signaler
On sent, quand même, le mépris de ceux qui pensent être dans "l'élite"!

à écrit le 27/09/2021 à 8:48
Signaler
Merci pour cet article important mais les conséquences de nos politiciens néolibéraux sont nombreuses dont le fait que pour s'informer ils regardent BFMTV au lieu de lire le monde diplo ou même le courrier international, plus ils sortent d'écoles dit...

le 27/09/2021 à 12:43
Signaler
Sans aucun parti pris de ma part, le seul qui en ait parlé est Zemmour.

le 27/09/2021 à 13:30
Signaler
Une horloge cassée donne quand même deux fois la bonne heure par jour. :-)

le 28/09/2021 à 13:44
Signaler
oui zemmour mdr en pompant les analyse de francois asselineau depuis plusieurs annees!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.