Sous-marins : la France va-t-elle renforcer son influence dans la zone indo-Pacifique ?

 |  | 970 mots
Lecture 5 min.
Naval Group va trouver sur son chemin son rival préféré, TKMS, dans la zone Indo-Pacifique. Le constructeur allemand a déjà vendu 16 sous-marins depuis 30 ans (contre 20 pour Naval Group depuis 20 ans). Sur la photo, un sous-marin indien Kalvari (Scorpène).
Naval Group va trouver sur son chemin son rival préféré, TKMS, dans la zone Indo-Pacifique. Le constructeur allemand a déjà vendu 16 sous-marins depuis 30 ans (contre 20 pour Naval Group depuis 20 ans). Sur la photo, un sous-marin indien Kalvari (Scorpène). (Crédits : DCNS)
Trois pays majeurs de la région Indo6pacifique (Inde, Indonésie et Philippines) pourraient lancer en 2021 des RFP (Request for proposal ou appel à propositions) ou des appels d'offres pour l'acquisition de sous-marins.

Actualisation de l'article le 20 janvier à 17H00 (vœux d'Emmanuel Macron)

2021, une année importante pour la France et, particulièrement, pour Naval Group dans la région Indo-Pacifique dans le domaine des sous-marins. Trois pays majeurs de cette région - Inde, Indonésie et Philippines - pourraient lancer cette année des RFP (Request for proposal ou appel à propositions) ou des appels d'offres. Avec les contrats obtenus en Malaisie (deux sous-marins en 2002), en Inde (six en 2006) et australien (douze en 2016), la France pourrait renforcer son influence dans une région où elle a décidé de revenir en force. Les projets d'acquisition de sous-marins aux Philippines (trois), en Indonésie (cinq) et, en enfin, en Inde (six) pourraient ainsi consolider cette tendance.

Faut-il rappeler que la France est complètement légitime dans cette région avec sept départements, régions et collectivités d'outre-mer disséminés entre l'océan Indien et le Pacifique Sud. Ils abritent 1,6 million de ressortissants français et confèrent à la France neuf des onze millions de km² de sa zone économique exclusive. D'ailleurs, le ministère des Armées est en train de réarmer dans le cadre de la loi de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2021 à 0:08 :
Le monde pourrait très bien se passer de l'influence mortifère de la France qui arme dictateurs et terroristes de tout poil... car la démocrassie au bout du canon est plutôt précaire.
a écrit le 20/01/2021 à 19:53 :
La France a differants type de sous-marin pouvant etre exporter...
Donc nous devons pouvoir trouver des client potentiel . Mais acquérir un savoir faire technologie n'est pas simple .
a écrit le 20/01/2021 à 0:21 :
Surtout n’oubliez pas de faire le tri sélectif.
Les milliers de têtes nucléaires prêtes à servir partout dans le monde, ça n’est vraiment pas important pour le sans dent.
Qq sous-marins par ci par là, qq centrales nucléaires par ci par là, qq laboratoires de recherche par ci par là...jusqu’à la catastrophe.
a écrit le 19/01/2021 à 21:39 :
Il va falloir remballer le champagne...

"Australia Reportedly Looking At An Alternative To Its Costly New French-Designed Submarines"

L'Australie chercherait une alternative à l'achat des 12 couteux sous marins francais...
Suite aux chocs du covid et des incendies massifs, ils ont d'autres chats à fouetter...
Réponse de le 20/01/2021 à 9:32 :
Depuis le départ, ce contrat est devenu un terrain de combat politique en Australie. D'autres intérêts s'y sont ajoutés. Attaques incessantes et désinformations opèrent.
Ceci étant, sur un tel contrat, avec un tel défit industriel sur le long terme, que ca grogne, notamment alors que le design est à l'étude, n'est pas illogique. Chacun voulant peser le plus possible pour participer au mieux aux futurs développements industriels.
a écrit le 19/01/2021 à 19:07 :
Rien de tel pour ces pays, surtout l'Indonésie ( carrefour obligé des rtes maritimes indo pacifique par les détroits de Malacca, de la Sonde , de Torres, de Macassar...pour les ppaux) que de s'équiper de ss marins modernes à long rayon d'action et forte autonomie en plongée, pour surveiller en tte discrétion, les évolutions de la flotte militaire chinoise en pleine expansion et ses tentatives d'incursion ds leurs eaux territoriales.
La France présente technologiquement de sérieux atouts avec la classe de ss marins barracuda, version conventionnelle du tt nx SNA classe Suffren, vendus à l'Australie.
Sauf que cette dernière, en conflit frontalier larvé avec l'Indonésie, verrait probablement d'un très mauvais oeil que celle ci dispose d'un vecteur de dissuasion de capacité comparable à celui qui équipera sa marine ds 15- 20 ans.
a écrit le 19/01/2021 à 18:21 :
gare à l'effet Borat !
En nouvelle caledonie, indépendance est passée près.

Sur ces 9 millions une part énorme concerne la polynésie francaise qui est très éloignée des barycentres économiques de la région.
Et là encore si la polynésie réclame son independance on perd presque la totalité de cette zone économique exclusive.

On essaie de faire comme les US sauf qu'eux ont de vrai interets économiques à taiwan, en chine, au japon, en corée, avec des usines !

Nous on protège quoi ? la pêche ? De Kersauzon ?
Réponse de le 20/01/2021 à 8:38 :
La polynesie demander son independance, j'ai bien ri.
Les prebendes arrosent bien localement.
Le polynesien est "fiu" .
Réponse de le 20/01/2021 à 19:36 :
Rien de comparable entre les 2 territoires. La NC est complètement polluée ( au sens propre comme au figuré) par l'exploitation de ce " métal du 😈" source de discorde insoluble entre indépendantistes qui veulent une nationalisation rampante de tte cette richesse insulaire et les loyalistes qui la bradent aux 4 vents de la mondialisation pour maximiser les royalties perçus (en terme élégant...).
La Polynésie ne produit rien, sauf des services touristiques ht de gamme à la planète friquee entière qui bénéficie peu à la population ( c'est une sorte de République bananiere, mais avec ttes les indemnités sociales possibles assurées par la métropole, idem ds une certaine mesure mais en moins frique aux Antilles , à la Réunion ou à Mayotte où les indépendantistes st largement minoritaires)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :