Après les attentats, le touchant message des Eagles Of Death Metal sur Facebook

 |   |  435  mots
Les musiciens du groupe, créé à la fin des années 90, à Palm Desert, une ville de Californie, ont tous survécu. Mais un commercial de l'équipe et des membres de sa maison de disques ont péri dans l'attentat.
Les musiciens du groupe, créé à la fin des années 90, à Palm Desert, une ville de Californie, ont tous survécu. Mais un commercial de l'équipe et des membres de sa maison de disques ont péri dans l'attentat. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Le groupe de rock qui, vendredi soir à Paris, jouait au Bataclan, est sorti ce mercredi de son silence.

"Vive la musique, vive la liberté, vive la France, and vive EODM".

Par ces mots, en français, se termine le message publié mercredi sur Facebook, après quelques jours de silence, par les Eagles Of Death Metal (EODM), le groupe de rock américain qui jouait au Bataclan quand les trois terroristes ont fait leur macabre irruption dans la salle de concert ce soir du 13 novembre.

Jusqu'à présent, le seul post datait de l'aube du 14 novembre. Le groupe expliquait alors être encore en train d'essayer de déterminer si tous les membres du groupe et de l'équipe étaient en sécurité. Il ajoutait:

"Nos pensées sont avec tous les gens impliqués dans cette situation tragique".

"Nous sommes fiers de nous tenir debout ensemble"

Le message publié ce mercredi, et déjà partagé presque 11.000 fois en l'espace d'une heure, est moins succinct.

"Alors que le groupe est maintenant sain et sauf à la maison, nous sommes horrifiés et tentons toujours d'accepter ce qui s'est passé en France. Nos pensées et nos cœurs sont d'abord et avant tout avec notre frère Nick Alexander [chargé du merchandising du groupe, Ndlr], nos camarades de notre maison de disques [Mercury / Universal, Ndlr] Thomas Ayad,  Marie Mosser, Manu Perez, et tous les amis et fans dont les vies ont été prises à Paris, ainsi qu'avec leurs ami(e)s, familles et cher(e)s", écrit EODM.

"Bien que liés dans le deuil avec les victimes, les fans, les familles, les citoyens de Paris, et tous ceux qui sont affectés par le terrorisme, nous sommes fiers de nous tenir debout ensemble, avec notre nouvelle famille, à présent unis par un objectif commun d'amour et compassion", ajoute le groupe.

"L'amour éclipse le mal"

Dans son post, Eagles Of Death Metal remercie publiquement "la police française, le FBI, les ministères des Affaires étrangères américain et français, et particulièrement tous ceux dans la fosse avec nous qui se sont entre-aidés aussi bien qu'ils l'ont pu pendant ce supplice inimaginable, prouvant encore une fois que l'amour éclipse le mal".

Les musiciens du groupe, créé à la fin des années 1990, à Palm Desert, une ville de Californie, par deux amis, Jesse Hughes et Josh Homme -qui sont les deux seuls membres permanents du groupe-, ont tous survécu.

Le groupe a toutefois déclaré annuler tous ses concerts "jusqu'à nouvel ordre". EODM devait terminer sa tournée européenne dans 32 villes en décembre au Portugal. Seules 11 dates prévues ont pu être honorées avant la tragédie de ce 13 novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2015 à 20:57 :
Si les actes terroristes ont pour objectif d’abolir les libertés et la démocratie, le collège des citoyens ne devrait-il examiner s’il existe des ramifications vers des organismes étatiques ou bien politiques ? Le tableau de-la-croix et la bannière n’est-il pas falsifié avec une seule liberté alors que le terme se décline au pluriel. Ne fait-on pas des confusions de sens et de genre. Ne faut-il pas être suicidaire pour aller sur une place publique sans assurance-vie où des gens vous attendent pour vous liquider.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :