Assistants du FN : Marine Le Pen refuse d'être entendue par la police

 |   |  502  mots
Pour pouvoir entendre Marine Le Pen, les juges n'ont plus qu'une seule solution : demander la levée de son immunité parlementaire de l'élue d'extrême droite.
Pour pouvoir entendre Marine Le Pen, les juges n'ont plus qu'une seule solution : demander la levée de son immunité parlementaire de l'élue d'extrême droite. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
"Si vous recevez une convocation par la police ou la gendarmerie, vous devez vous y rendre obligatoirement. Cette obligation s'applique, quel que soit le motif de la convocation, à tout citoyen." Mais Marine Le Pen est protégée par l'immunité parlementaire.

Après le "PenelopeGate" de François Fillon, toujours en cours, l'enquête sur les assistants parlementaires du Front National au Parlement européen vient à son tour de passer la vitesse supérieure. Lundi, la police judiciaire perquisitionnait le siège du Front National à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine (pour la deuxième fois en un an). Mercredi matin, elle auditionnait deux assistants de Marine Le Pen, soupçonnés d'avoir été employés fictivement à Bruxelles.

Mercredi 22 février au soir, on apprenait la mise en examen de l'une de ces deux personnes, Catherine Griset, chef de cabinet de Marine Le Pen, pour recel d'abus de confiance.

Et parallèlement, Marine Le Pen elle-même était convoquée par la police pour une audition libre le même mercredi 22 février à 14 heures (convocation que l'on apprend ce vendredi 24 février 2017, et qui aurait été adressée mardi soir à l'élue frontiste).

Cette convocation, elle la refuse tout net, a-t-on appris ce matin de source judiciaire -confirmant une information du Monde - et auprès de son avocat Me Rodolphe Bosselut, ce dernier fustigeant la "précipitation" présumée des enquêteurs :

"Elle considère que le risque c'est l'instrumentalisation de la justice durant la campagne électorale" (...) "Elle se rendra à toute convocation après les élections", a assuré Me Bosselut, refusant de préciser s'il parlait des élections présidentielle ou législatives.

Selon Le Monde, le courrier qu'elle a adressé aux enquêteurs indique qu'elle ne se rendra à aucune convocation jusqu'aux législatives des 11 et 18 juin.

"La justice n'est pas un pouvoir, c'est une autorité,"

Mercredi soir 22 février, sur TF1, la présidente du FN avait fustigé un "risque très lourd d'instrumentalisation de la justice", ajoutant contester "formellement" les faits.

"Cette enquête a été ouverte il y a deux ans, c'est quand même assez étonnant que brutalement, deux mois avant la présidentielle, il y ait cette très forte activité judiciaire", avait-elle dit.

L'élue frontiste a par ailleurs affirmé au JT de TF1, selon Le Monde :

« La justice n'est pas un pouvoir, c'est une autorité. Elle ne doit pas venir perturber, pour une enquête qui pourrait se dérouler plus tard, qui aurait pu se dérouler avant la campagne présidentielle, car c'est un moment démocratique important, fondamental dans notre pays. »

Marine Le Pen est protégée par l'immunité parlementaire que lui confère son mandat de député européenne, et elle ne peut faire l'objet d'aucune mesure coercitive tant que cette immunité n'est pas levée.

(Avec Reuters)

___

Pour en savoir plus, lire sur le site officiel du gouvernement Service-Public:

>LIRE AUSSI :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2017 à 5:05 :
Qu'attend-on pour lui virer sa pretendue immunite si les charges sont prouvees ?
a écrit le 26/02/2017 à 13:41 :
Marine bientôt le jour de gloire est arrivé! Essayez la Marine c'est l'adopter!
a écrit le 26/02/2017 à 13:17 :
Vous mélangez un peu tout, quand on pense que le ministre de la justice se permet de monter au créneau a croire qu'il connait le temps judiciaire, les affaires ne sont pas les mémes !!!
a écrit le 26/02/2017 à 10:57 :
D'un coté le FN voue aux gémonies l'Europe et de l'autre entend bien user et apparemment abuser de cette manne financière...certains diront que ce n'est pas grave car ce n'est que l'argent de l'Europe...peut-être mais l'argent de l'Europe c'est aussi un peu de celui du contribuable Français. Donc peu de différence avec l'affaire Fillon !
Réponse de le 26/02/2017 à 20:20 :
Allez expliquer cela aux adorateurs bas du front...Bon courage !
a écrit le 26/02/2017 à 10:44 :
//MORALE/// L IMMUNITE PARLEMENTAIRE ET COMME LE 49.3 SONT DES LOIES DEFENFEDENT ET PROTEGENT DES DICTATEURS? L ESPRIT REVOLUTONNAIRE DE 1789 N EST PAS DANS CES TEXES DE LOIES LA DICTATURE C EST FERME TA GUEULE/ LA DEMOCRATIE S EST PARLE TOUJOURS /VERITE/
a écrit le 26/02/2017 à 10:44 :
//MORALE/// L IMMUNITE PARLEMENTAIRE ET COMME LE 49.3 SONT DES LOIES DEFENFEDENT ET PROTEGENT DES DICTATEURS? L ESPRIT REVOLUTONNAIRE DE 1789 N EST PAS DANS CES TEXES DE LOIES LA DICTATURE C EST FERME TA GUEULE/ LA DEMOCRATIE S EST PARLE TOUJOURS /VERITE/
Réponse de le 27/02/2017 à 4:45 :
Un valium le matin au lever. Evitez les contrarietes.
a écrit le 26/02/2017 à 9:06 :
Marine le Pen donne un très mauvais exemple pour les banlieues notamment et devrait être arrêtée comme tout le monde dans ce cas.
a écrit le 25/02/2017 à 22:42 :
Si on est contre l'E.U il ne faut pas se faire élire pour bénificier d'indemnités parlementaires sinon on applique la loi au lieu de pleurer et de demander des mouchoirs
a écrit le 25/02/2017 à 19:50 :
Elle a peur d'etre mise en examen !
a écrit le 25/02/2017 à 17:44 :
on n'a pas fait l'Europe sociale et fiscale , mais pas non plus celle de la justice en voilà une belle preuve !
a écrit le 25/02/2017 à 15:53 :
Cela en dit long sur sa probité et moralité, ceux qui votent pour elle sont du même lot.
Réponse de le 25/02/2017 à 18:37 :
Je suis fier du passé de nos ancêtres , mais pas de l'avenir que l'on veut nous dessiner , c'est revenir 2000ans en arrière , fermé le banc
a écrit le 25/02/2017 à 11:54 :
MLP a bien raison de refuser à un jeu dont les dés sont pipés. On mandate et on paye le FN pour qu'il travaille contre cette europe néolibérale, il le fait et il le fait bien.
Réponse de le 25/02/2017 à 19:18 :
Consternant !
a écrit le 25/02/2017 à 0:01 :
Elle devrait céder sa place comme Fillon !
a écrit le 24/02/2017 à 21:14 :
A lire les commentaires, je constate l'efficacité des médias pour manipuler! Ceux-ci ont pour propriétaire des gens de droite et des "journalistes" de gauche qui s'entendent bien pour éliminer leurs adversaires!
Réponse de le 25/02/2017 à 8:25 :
le quatrième pouvoir est aussi sclérosé que le premier , c'est peu dire !!!
Réponse de le 25/02/2017 à 10:36 :
Vous avez tout compris c'est l'entonnoir mis en place, à la fin il ne pourra n'y a avoir qu'un seul acceptable qui en sorte béni de tous les cieux . Où cela ce voit le plus , c'est ceux qui ont tout en main et diffusent les bonnes paroles à fort mesure des arrivées de courriers .
a écrit le 24/02/2017 à 20:17 :
Elle est tout de même politicienne. Donc, au dessus des "lois"...
a écrit le 24/02/2017 à 19:46 :
Elle a raison, depuis le début de cette campagne , entre le Canard , Bruxelles et les chaînes de TV, c'est une logorrhée permanente et souvent partiale. Fillon a fait comme 117 autres députés, il a employé sa famille. Marine a des collaborateurs, ils travaillent aussi bien sur les sujets concernant l'UE que nationaux. C'est de toute façon la même chose tant l'UE s'occupe de tout concernant notre pays. Alors que ses collaborateurs soient payés par l'UE ou par le FN directement , ou est le problème? Néanmoins, il serait temps de rendre transparente notre démocratie. Combien gagnent nos députés , le Président de la république, sont-ils imposés comme tous les contribuables etc....
Réponse de le 25/02/2017 à 3:16 :
@BA: Non, Le Pen n'a pas raison. Si je vous suis, je pourrais tout aussi dire que Pénélope Fillon touche de l'argent, sa famille se sent donc bien, donc M. Fillon se sent bien, donc il peut exercer sa fonction de député sereinement, donc c'est bien pour la France et les Français. Qui plus est quand Le Pen dit "La justice n'est pas un pouvoir, c'est une autorité", ça en dit long sur sa vision de la justice; elle doit sûrement penser pareil du législatif....
a écrit le 24/02/2017 à 19:28 :
Lorsqu'on voit ce que le système judiciaire a infligé à F. Fillon, MLP a bien raison d'éviter les pièges Madurhollandais.
a écrit le 24/02/2017 à 19:25 :
Tellement minable que cette personne montre encore combien le mot patriotisme dans sa bouche est une insulte à la mémoire de ceux qui ont versé le sang. Le patriotisme commence par le respect des institutions dans le cas contraire on appelle cela l'anarchie ou le fascisme. Ceux qui soutiennent son initiative verront le jour où ils seront sous la houlette d'une police et une justice politiques comme chez son ami M. Poutine un démocrate à la mode ex KGB. Si on a rien à se reprocher on n'invente pas des histoires pour ne pas respecter une convocation dans le cas contraire ou peut supposer que la personne n'est pas une oie blanche.
a écrit le 24/02/2017 à 18:47 :
Il me semble que Mèlenchon l a dédouané hier sur France 2 .
En gros il fait pareil avec ses assistants parlementaires il les utilisent à sa guise . La seule chose qui pourrait être dissemblable c est qu il n a pas dit s ils habitaient ou pas Bruxelles .
Maintenant il se peut que ma télé pense par elle même et que pour ce qu elle croit être mon plaisir édulcore la vérité .
a écrit le 24/02/2017 à 18:39 :
Elle est dans son droit de ne pas aller à une convocation grâce à son immunité parlementaire...et il est aussi dans les attributions de la police, dans le cadre d'une enquête, de convoquer les suspects. Le droit s'applique et c'est une bonne chose.
Sur le fond, que les turpitudes Fillonesques ou Lepeniennes soit révélées pendant une période électorale n'est que la moindre des choses quant à l'information des citoyens sur les personnes qu'ils vont élire à la Présidence de la République.
Il vaut mieux savoir à qui on affaire avant pour éviter les histoires à la Cahuzac ensuite.
Réponse de le 26/02/2017 à 10:22 :
EXAT?NE METTONT PLUS DES MENTEURS AUX POUVOIR? LA PERSONNE LA PLUS DANGEREUSE LE MENTEUR///GANDHI///
a écrit le 24/02/2017 à 18:19 :
Elle a tout a fait raison , car ils cherchent , leurs affaires peut-être mal engagée et ne veulent pas dévoiler l'ensemble de la procédure à son avocat .Cela en dit long .
a écrit le 24/02/2017 à 18:11 :
Une Européenne à géométrie variable!...Son projet politique implicite: «détruire l'UE»!..Son gagne-pain quotidien: le mandat de député européen, et, le chèque qui va avec chaque fin de mois!,..Son bouclier anti-justice: toujours son mandat européen!...Suggestion: Compte tenu de son aversion manifeste pour l'Europe, on lui saurait gré d'une démission de ce mandat «inutile», et, ce faisant, mettre fin aux contradictions manifestes entre sa situation personnelle et ses dires et convictions les plus profondes!...Chiche!!!
a écrit le 24/02/2017 à 18:08 :
Vous ne trouvez pas quand même que la ficelle est un peu grosse pour la discréditer juste avant les élections ? On peut l'aimer ou pas mais si on admet ce genre de manip plutôt limite on ouvre la porte à du grand n importe quoi .
a écrit le 24/02/2017 à 17:53 :
Bien joué ! Evidemment que tout ça est organisé "2 perquisitions" et comme par magie en pleine campagne ! qui peut croire une seconde à cette mascarade et à une quelconque indépendance de cette justice aux ordres !
a écrit le 24/02/2017 à 17:51 :
Mais pour qui elle se prend, elle joue encore sa victime, y en a marre !
a écrit le 24/02/2017 à 17:47 :
Mais pour qui elle se prend, elle joue encore sa victime, y en a marre !
a écrit le 24/02/2017 à 17:47 :
"Marine Le Pen est protégée par l'immunité parlementaire que lui confère son mandat de député européenne, et elle ne peut faire l'objet d'aucune mesure coercitive tant que cette immunité n'est pas levée."

Pour quelqu'un qui fait son beurre en vociférant contre l'europe avouez que c'est cocasse quand même hein...

Merci les médias de nous avoir fait passer l'extrême droite pour un parti contestataire, et bravo.
Réponse de le 24/02/2017 à 19:50 :
Fillon aussi a l'immunité parlementaire pourtant, il s'est rendu à la convocation de la police. D'ailleurs , cette affaire est bizarre, Marine parlementaire UE a des comptes à rendre au parlement. Ce n'est pas le cas de Fillon qui doit répondre au parquet. Fillon conteste la légitimité du parquet,on attend la réponse juridique. A suivre .....
Réponse de le 25/02/2017 à 9:05 :
Il se trouve que le parlement européen est beaucoup plus proche des standards nord-européens en ce qui concerne l'éthique demandée aux parlementaires et bien évidemment il y a des sanctions financières sérieuses en cas de fraude.

Le(s) parlement(s) français est à pleurer en comparaison. Même le déontologue ne trouve rien à redire quand un parlementaire cultive le conflit d'intérêt comme Fillon l'a fait avec AXA. Rien de sérieux n'est prévu en cas de manquement à l'éthique (ne parlons même pas d'honneur) et il y a des cagnottes occultes à tous les étages.

Le bureau de l'assemblée ne se bouge le c.l pour lever les immunités que lorsque le scandale est trop voyant (cf Blakany, Dassault....), a ma connaissance personne n'a jamais été contraint de rendre des sommes indûment perçues.

Bref, Fillon n'est probablement pas un cas unique, et les parlementaires (qui sont seuls maîtres dans leurs assemblées) ont tout fait pour que ça perdure.
Réponse de le 25/02/2017 à 12:06 :
Merci à la personne qui a répondu au complotiste BA, ils sont soulant ces gars d'extrême droite, fillonistes ou lepenistes, leurs leadeurs sont corrompus mais comme ce sont leurs leadeurs si la justice s'attaque à eux c'est forcément un complot.

Il y a des établissements médicaux pour ça.
a écrit le 24/02/2017 à 17:42 :
Tous ces gens qui s'estiment trop importants, trop riches, trop connus, trop supérieurs, trop investis d'une mission divine pour accepter de rendre des comptes à la Justice qui agit au nom du peuple français.

On ne peut pas une semaine afficher un soutien indéfectible a des policiers accusés de viols et la semaine suivante refuser de témoigner devant d'autres policiers.

Ou alors c'est qu'on n'a pas la carrure pour être Président(e) de la République Française, garant(e) du respect des lois et des institutions notamment de la Justice.

Son comportement est minable. Ce qui va se passer est évident. Le juge va demander et obtenir du parlement européen la levée de son immunité parlementaire, envoyer deux policiers avec un mandat d'amener. Puisque son "assistante" a été mise en examen, je ne vois pas comment elle pourra elle-même échapper à une mise en examen.

Une chose est sure, Mme Lepen comme Mr Fillon n'auront pas mon suffrage, il est hors de question que l'immunité présidentielle retarde de 5 ans la marche de la vérité et de la justice. Marre de cette droite qui passe son temps à réclamer la tolérance zero pour les autres mais se crois tout permis !
Réponse de le 24/02/2017 à 17:54 :
Ce n'est pas avec ce genre de justice de gauche que l'on fait un pays démocratique. Pour preuve regarder les élections de pays de régimes discutables dont leurs élus ne souffrent de réelle opposition , car tous les opposants sérieux se retrouvent dans cette même situation. Et bien moi je pense qu'il y a beaucoup de choses à cacher pour en arriver là.
Réponse de le 25/02/2017 à 9:21 :
La justice de droite, on l'a vue à l’œuvre et on n'oublie pas.

25 ans pour juger Mr Chirac, 12 ans pour Mr Tibéri, un hélicoptère envoyé au Népal quérir un procureur en vacances afin qu'il sauve les fesses de Mme Tibéri, quatre ex-directeurs de cabinets ministériels nommés procureurs de Paris pour étouffer les affaires touchant le pouvoir, des dizaines d'incursions du président ou du garde des sceaux dans les affaires politico-judiciaires, la DGSI mobilisée pour surveiller les fadettes des journalistes du monde, des rédactions de journal d'opposition "visitées" et des ordinateurs qui disparaissent.

Il fallait vraiment avoir des choses à cacher pour en arriver là.

Hollande n'est pas ma tasse de thé mais il a foutu une paix royale aux magistrats dans l'exercice de leur magistère.
a écrit le 24/02/2017 à 17:31 :
Et après ça vomit sur le système...
Née avec une cuillère en or dans la bouche
Vivant sur le dos d'un système qu'elle déteste devant ses électeurs
Aucune Honte
a écrit le 24/02/2017 à 17:23 :
Mains propres, tête haute...mdr. Pas sûr que le quidam de base puisse se permettre ce genre de fantaisie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :